Monde

Une Géorgienne de 75 ans coupe l'Internet de l'Arménie

Temps de lecture : 2 min

Le 28 mars, l’agence de presse russe RIA Novosti rapportait qu'une coupure nationale d’Internet en Arménie survenue à la suite d'«une panne en Géorgie» avait obligé les fournisseurs d'accès à internet (FAI) les plus importants du pays à assurer la connexion par des réseaux de réserve.

Une semaine plus tard, le ministère de l’Intérieur géorgien a annoncé avoir trouvé le coupable: une femme de 75 qui cherchait à récupérer du cuivre pour le revendre a malencontreusement coupé un câble sous-terrain près de la capitale géorgienne Tbilissi. La Géorgie fournissant en effet 90% de l’accès à Internet de l’Arménie, le geste de la Géorgienne a eu des conséquences catastrophiques pour le pays voisin: les 3,2 millions d’Arméniens n’ont pas pu accéder à Internet pendant presque cinq heures dans certains cas.

La hackeuse à la bêche

Aucun des fournisseurs d'accès à Internet arméniens –ArmenTel, FiberNet Communication et GNC-Alfa– n’a pu garantir un service normal. «Les écrans de télévision montraient des journalistes fixant sombrement des écrans noirs dans les locaux d’une agence de presse de la capitale Erevan», rapporte The Guardian, qui souligne qu’une bonne partie de la Géorgie et quelques régions de l’Azerbaïdjan ont également été affectées par la coupure.

Une enquête pour dégradation de propriété a été ouverte contre la femme, surnommée «la hackeuse à la bêche» par les médias locaux. Elle risque jusqu’à trois ans de prison. Un porte-parole du ministère de l’Intérieur géorgien a annoncé qu’elle a été temporairement relâchée «à cause de son âge avancé» mais qu’elle pourrait être de nouveau interrogée.

Les dégâts ont été repérés par un système de surveillance du réseau de fibre optique de l’Europe de l’ouest et une équipe de sécurité a été immédiatement envoyée sur le lieu de l’incident, où la suspecte a été arrêtée. Le ministère de l’Intérieur a annoncé qu’elle n’avait pas de complices. RIA Novosti rapporte que l'Arménie a souffert à plusieurs reprises de coupures d'accès à Internet provoquées par des pannes sur le territoire géorgien au cours de ces dernières années.

The Guardian souligne que la récupération de câbles en cuivre est un moyen assez répandu de gagner un peu d’argent dans les pays de l’ex-URSS.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Photo: Fiber Optic cable upgrade/Wesley Fryer via Flickr CC License by

Newsletters

Fusako Shigenobu, fondatrice du groupe terroriste de l'Armée rouge japonaise, libérée de prison

Fusako Shigenobu, fondatrice du groupe terroriste de l'Armée rouge japonaise, libérée de prison

L'organisation d'extrême gauche pratiquant la lutte armée s'était fait connaître dans les années 1970, notamment lors du massacre de l'aéroport de Lod, à Tel Aviv.

La dernière sorcière de Salem, graciée 329 ans après sa condamnation à mort

La dernière sorcière de Salem, graciée 329 ans après sa condamnation à mort

Elle vient d'être innocentée grâce au travail d'une classe de collégiens du Massachusetts.

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 21 au 27 mai 2022

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 21 au 27 mai 2022

Fusillade dans une école au Texas, les femmes obligées de couvrir leur visage en Afghanistan, et flambée de l'épidémie de Covid-19 en Corée du Nord... La semaine du 21 au 27 mai en images.  

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio