La bureaucratie aurait 3.400 ans

Une plaquette en argile découverte dans la région du Péloponnèse laisse penser que la bureaucratie aurait plus de 3.400 ans. Mise au jour lors de fouilles sur une colline d'Iklena, un petit village du département de Messène, à 300 km au sud-ouest d'Athènes, cette plaquette prendrait la forme «d'un document financier», souligne le New York Times. 

Ce morceaux d'argile aurait pu servir de support de travail à un scribe mycénien, autour de 1.600 avant notre ère. Soit, à l'époque de la guerre de Troie dépeinte dans l'Iliade de Homère.

Cette découverte révolutionne la connaissance de l'histoire antique. Selon les spécialistes de la Grèce antique, cette tablette –un des premiers exemples connus d'écriture en Europe– introduit toute une série d'interrogations sur la structure politique et les pratiques bureaucratiques depuis le début de la période mycénienne, entre 1.600 et 1.100 avant notre ère.

«Cette tablette indique que ce gouvernement mycénien avait des scribes. Et ces scribes sont un pur produit de la bureaucratie. Cela suggère un degré important de complexité politique et un besoin grandissant de conserver la trace de documents de propriétés ou de taxes. Toutes ces pratiques sont arrivées bien plus tôt que nous ne l'avions pensé», raconte Michael Cosmopoulos, directeur des fouilles.

D'un côté de la tablette figure «des noms et des chiffres, explique Michael Cosmopoulos dans un e-mail repris par le journal Le Point. Sur l'autre (face), un verbe qui renvoie au verbe confectionner».

Les fouilles, supervisées par l'École d'archéologie d'Athènes et financées en partie par la National Georgraphic Society, avaient commencé en 2006. Elles avaient permis de mettre au jour les ruines d'une structure aux murailles immenses, datant de 1550-1440 avant notre ère.  La mise au jour de la plaquette suggère que l'écriture était beaucoup plus ancienne que ce que l'on croyait jusqu'ici. L'École d'archéologie d'Athènes doit prochainement consacrer une publication à la découverte, tandis que la plaquette sera présentée au public par Cynthia Shelmerdine, une spécialiste de l'écriture mycénienne de l'université d'Austin (Texas).

Photo: La porte des lions, à Mycènes / David Monniau via Wikimedia Commons 

Devenez fan sur , suivez-nous sur
 
LU SUR...
TOPICS
PARTAGER
LISIBILITÉ > taille de la police
À la une de Slate »
LU,VU&ENTENDU
LIFE -
Publié le 06/04/2011
Mis à jour le 06/04/2011 à 12h24