Monde

Obama va annoncer sa candidature pour 2012

Temps de lecture : 2 min

Alors qu’en France, les observateurs spéculent sur la volonté de Nicolas Sarkozy de se présenter pour un second mandat de président en 2012, son homologue américain pourrait bientôt devenir le premier candidat officiel pour les prochaines élections présidentielles du pays, qui auront lieu la même année. Alors qu’aucun républicain n’a encore lancé sa campagne, Obama pourrait, selon le Wall Street Journal, annoncer dès lundi 4 avril son intention de rester président des Etats-Unis pour quatre années supplémentaires.

Une information confirmée par des sources du Parti démocrate au site Internet politique Politico, qui écrit que la décision sera d’abord annoncée aux militants à travers un message électronique. Le site analyse ainsi le timing de la décision:

«Obama lance sa campagne avec une économie qui repart et un Parti républicain faible et divisé, mais aussi avec le chaos au Moyen-Orient qui rajoute un peu d’imprévisibilité à une conjoncture qui semble plutôt favorable à une réélection.»

Selon le Wall Street Journal, Obama se prépare à sillonner le pays au cours des prochaines semaines pour commencer à lever des fonds pour ce qui s’annonce comme la campagne la plus chère de l’histoire. Politico estime qu’Obama pourrait lever plus d’un milliard de dollars (700 millions d’euros). Ce dernier avait déjà battu un record en termes de financement lors de sa campagne historique de 2008, où il avait levé plus de 740 millions de dollars uniquement grâce à des dons privés.

Pour le moment, ses «fundraisers» (des événements organisés dans le but de collecter des fonds) prévus dans les semaines à venir sont présentés comme profitant au Parti démocrate, mais si la décision d’Obama est annoncée lundi, l’argent récolté pourrait être divisé entre la campagne présidentielle et le parti.

Par ailleurs, la secrétaire d’Etat à la Défense américaine Hillary Clinton a confirmé mercredi 16 mars ce qui se profilait depuis un moment: elle ne travaillera pas aux côtés de Barack Obama s'il se fait réélire. Dans une interview sur CNN pendant son voyage au Caire, celle qui avait affronté Obama lors des primaires démocrates en 2008 a annoncé qu'elle ne voudrait pas occuper de nouveau son poste actuel, ni celui de vice-présidente.

Photo: Barack Obama le 10 février 2011 Jim Young / Reuters

Slate.fr

Newsletters

Des membres du Parti conservateur suspendus après des propos islamophobes sur les réseaux sociaux

Des membres du Parti conservateur suspendus après des propos islamophobes sur les réseaux sociaux

Une vingtaine de posts sont en cause.

La Sécurité intérieure des États-Unis reconnaît (enfin) le nationalisme blanc comme une menace terroriste majeure

La Sécurité intérieure des États-Unis reconnaît (enfin) le nationalisme blanc comme une menace terroriste majeure

Le département avait été créé après les attentats du 11 septembre et s’était axé sur les menaces étrangères.

Une semaine dans le monde en 7 photos

Une semaine dans le monde en 7 photos

Élections en Israël, brouillard toxique provoqué par les incendies en Indonésie et début de la Coupe du monde de rugby 2019... La semaine du 14 septembre en images.

Newsletters