Culture

Impossible d'être végétarien en France?

Slate.fr, mis à jour le 01.04.2011 à 17 h 56

La France est-elle un pays dans lequel on ne peut être végétarien? C'est la question que se pose The Guardian en marge du procès des parents accusés de défaut de soins après la mort de leur fille nourrie uniquement au lait maternel.

Sergine et Joël Le Moaligou avaient appelé les pompiers le 25 mars 2008, lorsque leur fille de 11 mois s'était trouvée très affaiblie. Mais ceux-ci n'avaient pu que constater la mort de l'enfant, peut-on lire dans Le Point, qui précise que les parents étaient tous deux végétaliens. Ils encourent tous deux 30 ans de réclusion pour ces agissements, selon l'AFP, et l'avocat général de la cour d'assises de la Somme a requis 10 ans de réclusion. Le délibéré est attendu pour la soirée de vendredi.

The Guardian raconte qu'«ils n'ont nourri leur enfant qu'au lait maternel durant 11 mois, et tenté de soigner sa bronchite avec du chou et des cataplasmes d'argile». Ce qui pourrait laisser croire à une réélle mauvaise volonté de leur part n'est selon Stéphane Daqo, avocat de la mère, qu'un mauvais concours de circonstance. Il précise, toujours dans The Guardian, que les parents «ont lu les mauvaises choses au mauvais moment», et appliqué leurs propres recettes au lieu d'emmener l'enfant chez le médecin.

Pour The Guardian, ce procès est l'occasion de s'intéresser aux rapports de la France avec le régime végétarien. Le fait d'être végétarien(ne) semble ne pas s'intégrer à la culture culinaire française, et encore moins celui d'être végétalien(ne), alors que des études montrent qu'environ 4 millions de Britanniques sont végétariens —soit presque 15% de la population— contre une estimation d'un million de végétariens en France.

«Une étude non scientifique montre que la page Facebook britannique “société végétalienne” a 60.978 fans [61.147 au moment de l'écriture de cette revue de web], contre 1.518 [1.540] pour la page de l'“association végétarienne” française et 1.173 [1.178] pour la page “végétarien et végétalien”. À titre de comparaison, la page “Giffler une végétarienne avec une escalope” a plus de 168.000 fans», continue l'article du Guardian.

De son côté, Rosa Jackson, journaliste et chef de cuisine, a eu de grandes difficultés à faire admettre à la cantine scolaire française que son fils de 7 ans soit végétarien: «En France, les cantines scolaires fonctionnent sur le principe de faire manger de tout aux enfants, ou tout du moins de les faire goûter à tout, sauf s'ils ont une raison religieuse ou de santé pour ne pas le faire. Le bon côté des choses, c'est que la France ne fait pas d'histoire à propos de nourriture. Le mauvais côté, c'est que la différence n'est pas bien reçue», raconte-t-elle sur son blog. Son fils, qui ne veut pas que l'on tue d'animaux pour les manger, doit tout de même se faire servir un repas comprenant de la viande ou du poisson chaque jour d'école, et ne manger que l'accompagnement.

Photo: Abondance / Sylvain Raybaud via Flickr, CC-Licence-by

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte