Monde

Allemagne: quand le jeu vidéo devient sérieux

Temps de lecture : 2 min

Tous les ans depuis 2009, l’Allemagne décerne des prix à la création de jeux vidéo made in Germany. Le journal économique Handelsblatt rappelle les origines du Prix Allemand du jeu PC:

«Le prix, à l’origine, est une initiative du Bundestag, qui souhaitait encourager les développeurs et fabricants allemands à la création de jeux à valeur pédagogique. Les détracteurs regrettent cependant que le jury de cette distinction ne considèrent pas que les jeux vidéos puissent servir de vrai divertissement pour les adultes. Ils lui reprochent aussi d’imposer une dimension trop éducative.»

L’actualité anxiogène a-t-elle joué un rôle? En tous les cas, cette année, le jury a décidé de placer son palmarès sous le signe de l’écologie et du changement climatique. Le jeu d’aventures A new Beginning (Un nouveau commencement) a remporté la victoire dans deux catégories: Meilleur jeu allemand et meilleur jeu catégorie jeunesse. Le but de ce jeu? Sauver le monde d’une catastrophe climatique grâce à l’utilisation d’énergies renouvelables. Le magazine Stern cite les propos laudatifs du jury sur ce jeu victorieux:

«Sans être soumis à une quelconque pédagogie insistante, et tout en se divertissant, le joueur est confronté aux grands défis du futur. Les développeurs, originaires des villes de Hambourg et de Planegg, ont reçu une enveloppe de 125.000 euros.»

Il faut croire que la thématique du jeu A new Begining fut considérée comme divertissante, puisque le jury a par ailleurs nommé Energetika meilleur «Serious Game» 2011, raconte la Sueddeutsche Zeitung :

«Ce jeu de stratégie place le joueur au sein d’un Etat futuriste. Sa mission est de bâtir des centrales non polluantes. Il a été recommandé par le ministre de la culture Bernd Neumann, le ministre de l’environnement Norbert Röttgen et même Angela Merkel.»

Photo de une: super mario par flavouz via Flickr/licence CC by/

Slate.fr

Newsletters

À San Francisco, des équipes médicales vont aller soigner les toxicomanes directement dans la rue

À San Francisco, des équipes médicales vont aller soigner les toxicomanes directement dans la rue

On leur administrera notamment de la buprénorphine, plus connue sous le nom de Suboxone.

En Irlande du Nord, une mère emmène son fils se faire tirer dessus

En Irlande du Nord, une mère emmène son fils se faire tirer dessus

Dans les faits, la guerre est finie. Dans les têtes et les réflexes sociétaux, pas encore.

Au Japon, un moine en burn-out porte plainte contre ses employeurs

Au Japon, un moine en burn-out porte plainte contre ses employeurs

Le milieu bouddhiste semble lui aussi touché par le «karoshi», la mort par surmenage, connu pour faire des victimes dans le pays.

Newsletters