Monde

Al-Qaida a aussi des contraintes budgétaires

Temps de lecture : 2 min

Même les organisations terroristes connaissent des restrictions budgétaires. L’enquête sur l’attentat raté d’al-Qaida dans la péninsule arabique à Noël 2009 révèle que le suspect, Umar Farouk Abdulmutallab, voulait s’en prendre à Houston ou Chicago, mais a dû se contenter de Detroit parce que le billet d’avion était moins cher.

Abdulmutallab a été maîtrisé et arrêté sur un vol de la compagnie Northwestern Airlines entre Amsterdam et Detroit après avoir tenté de faire exploser une bombe cachée dans ses sous-vêtements, et a été inculpé pour tentative d’utiliser une arme de destruction massive et complot pour tuer d’autres passagers.

Selon Associated Press, le fait de s’être attaqué à Detroit distingue la branche yéménite d’al-Qaida de son organisation mère:

«Cela montre que la branche yéménite d’al-Qaida ne partage pas la volonté d’Oussama Ben Laden d’attaquer des cibles symboliques, préférant frapper des cibles en fonction des opportunités.»

Abdulmutallab a refusé de plaider coupable, ce qui lui aurait permis de risquer une peine moins lourde selon les règles du système judiciaire américain, et a choisi de se représenter lui-même à son procès en octobre prochain.

Photo: Umar Farouk Abdulmutallab, photo des US Marshals Service, REUTERS

Même les organisations terroristes connaissent des restrictions budgétaires. L’enquête sur l’attentat raté d’al-Qaida dans la péninsule arabique à Noël 2009 révèle que le suspect, Umar Farouk Abdulmutallab, voulait s’en prendre à Houston ou Chicago, mais a du se contenter de Detroit parce que le billet d’avion était moins cher.

Abdulmutallab a été maîtrisé et arrêté sur un vol de la compagnie Northwestern Airlines entre Amsterdam et Detroit après avoir tenté de faire exploser une bombe cachée dans ses sous-vêtements, et a été inculpé pour tentative d’utiliser une arme de destruction massive et complot pour tuer d’autres passagers.

Selon Associated Press, le fait de s’être attaqué à Detroit distingue la branche yéménite d’al-Qaida de son organisation mère:

«Cela montre que la branche yéménite d’al-Qaida ne partage pas la volonté d’Oussama Ben Laden d’attaquer des cibles symboliques, préférant frapper des cibles en fonction des opportunités.»

Abdulmutallab a refusé de plaider coupable, ce qui lui aurait permis de risquer une peine moins lourde selon les règles du système judiciaire américain, et a choisi de se représenter lui-même à son procès en octobre prochain.

Slate.fr

Newsletters

Paris et Ankara dans un bras de fer sur le Kurdistan syrien

Paris et Ankara dans un bras de fer sur le Kurdistan syrien

La tension est montée d’un cran entre Ankara et Paris, à l’ombre du déploiement de forces spéciales françaises dans le Rojava et de l’appui diplomatique peu équivoque au projet d’autonomie territoriale kurde en Syrie.

Des manuscrits de Tombouctou, sauvés des mains des djihadistes, exposés à New Delhi

Des manuscrits de Tombouctou, sauvés des mains des djihadistes, exposés à New Delhi

Vingt-cinq textes vieux de plusieurs siècles ont été transportés depuis le Mali, après avoir été cachés durant l'occupation djihadiste de Tombouctou, entre 2012 et 2013.

En Ouganda, une pénurie de médicaments met en danger les personnes séropositives (mais pas seulement)

En Ouganda, une pénurie de médicaments met en danger les personnes séropositives (mais pas seulement)

Depuis le début de l'année, le pays n'est plus approvisionné en Septrin, un traitement antirétroviral administré notamment aux personnes atteintes du Sida.

Newsletters