Économie

Un trader français viré pour avoir nargué des manifestants

Temps de lecture : 2 min

Selon le quotidien britannique Sunday Mirror, Romain Camus, un financier français expatrié à Londres, a été licencié par la banque allemande Deutsche Bank après avoir nargué des infirmières et des médecins qui manifestaient contre les coupes dans leurs effectifs, il y a deux semaines, en agitant un billet sous leur nez.

«Quand nous avons contacté le jeune Français de 35 ans, il a pris notre reporter pour un chasseur de têtes et lui a demandé s'il avait des entretiens d'embauche à lui proposer», explique le journal, qui rappelle que Camus, spécialisé dans le marché des devises, avait été pris en train d'agiter un billet de dix livres en criant «Trouvez un boulot». Il cite un employé de la banque qui a gardé l'anonymat et explique:

«Toute l'équipe a été avertie récemment sur la nécessité de surveiller son comportement face à la colère du grand public sur les bonus. Le comportement de Camus était intolérable et la décision de le virer a été simple à prendre.»

La chaîne de télévision ITV avait révélé l'affaire il y a une semaine. Le site spécialisé Here is the City, qui relayait ses informations, expliquait alors que le jeune financier français avait été suspendu par sa hiérarchie, et publiait la réaction de Deutsche Bank:

«Ces photos paraissent montrer une conduite inacceptable et qui n'est pas représentative de notre banque. Nous nous penchons sur le dossier, avons suspendu l'individu concerné et le tiendrons responsable de ses actions.»

«Il nous regardait avec mépris, nous étions écoeurés», a expliqué au Sunday Mirror un médecin généraliste qui participait à la manifestation. Le syndicat des médecins s'était officiellement insurgé contre le comportement du Français:

«Sans l'avidité des banquiers, l'économie ne serait pas dans un tel état, et il y aurait de bonnes chances que le NHS [le système de santé britannique, NDLR] ne soit pas forcé de procéder à des coupes budgétaires aussi dévastatrices.»

Des fonctionnaires du secteur de la santé auraient prévu d'organiser prochainement une manifestation en face de la Deutsche Bank pour réclamer que son bonus annuel de 50.000 livres soit versé à des oeuvres de charité.

Photo: une image du reportage de ITV (DR).

Newsletters

Le nouveau pouvoir d'attraction de Marseille

Le nouveau pouvoir d'attraction de Marseille

La cité phocéenne accueille chaque année de nouveaux habitants. Mais les premiers à répondre présents ne restent que le temps des vacances.

Ne parlez plus jamais de «pensions alimentaires»

Ne parlez plus jamais de «pensions alimentaires»

«Violences économiques». Le terme est apparu dans les médias en 2018, avec les manifestations des «gilets jaunes». Il désigne un phénomène lié au couple désormais bien connu dont il faut prendre conscience: de même qu'on ne doit pas accepter les...

L'élection de Joe Biden peut rebattre les cartes en Asie-Pacifique

L'élection de Joe Biden peut rebattre les cartes en Asie-Pacifique

S'il réactivait l'accord transpacifique duquel Trump s'était retiré, le futur président des États-Unis troublerait la toute nouvelle plus grande zone de libre-échange au monde.

Newsletters