Culture

Les 3 films sortis au pire moment

Slate.fr, mis à jour le 17.03.2011 à 13 h 44

Le studio hollywoodien Warner Bros a retiré le film de Clint Eastwood Au-delà des écrans japonais, estimant que certaines scènes du film n'étaient «pas appropriées» à la situation post-tsunami et séisme dans le pays.

Au-Delàet sa longue scène de tsunami– est sorti au Japon fin février dans environ 180 cinémas, et devait être diffusé jusqu'à fin mars. 

Le film d'Eastwood n'est pas le premier à mal tomber, et le Daily Beast s'est intéressé aux autres films sortis avec le plus mauvais timing, nous en avons sélectionné trois:

1. Le syndrome chinois (1979)

L'histoire de ce thriller ressemble beaucoup à celle d'Au-Delà: le film suit une journaliste qui découvre une succession de problèmes dans une centrale nucléaire américaine, tous cachés par les responsables de l'usine. Il est sorti aux Etats-Unis le 16 mars 1979, tout juste 12 jours avant l'accident nucléaire de Three Mile Island, la plus grosse catastrophe nuclaire de l'histoire américaine (et juste après Tchernobyl en termes de niveau de gravité). Le studio Columbia a retiré le film de plusieurs cinéma par peur de donner l'air de profiter de l'incident nucléaire.

La bande-annonce:

2. Confessions d'une accro du shopping (2009)

Le premier livre de la série sur les aventures de l'accro du shopping Rebecca Bloomwood est sorti en 2000. Mais le film, lui, est sorti en 2009, en plein dans le contre-coup de la crise financière mondiale. En novembre 2008, cinq mois après le tournage du film, les responsables du marketing chez Disney étaient «tourmenté par la sortie de "Confession d'une accro du shopping", à propos d'une jeune femme obsédée par les marques, prévue pour la Saint-Valentin. Ils seraient en train de réfléchir à retravailler la fin du film pour aborder les dures réalités économiques d'aujourd'hui», rapportait alors Newsweek.

Une nouvelle fin qu'ils ont tourné en décembre, affirme le Daily Beast, avec un plan de communication cherchant à faire de ce film «le» film à voir pour oublier la récession, le producteur Jerry Bruckheimer affirmant même au Guardian que «le timing de ce film ne pourrait être meilleur». Sans convaincre un professeur de business de la culture qui analysait au contraire:

«Même si c'est censé être une comédie légère, si vous venez de perdre votre maison et vous ne pouvez pas payer vos factures, la dernière chose que vous voulez voir c'est quelqu'un qui représente l'excès et l'avidité.»

Regardez la bande-annonce ci-dessous pour un aperçu des «cartes magiques» et batailles pour les soldes du film...:

3. Gone Baby Gone (2007)

Le premier film de Ben Affleck a très bien marché aux Etats-Unis, où sa sortie en octobre 2007 n'a pas posé de problème. Mais c'est en Grande-Bretagne qu'elle a été repoussée: Gone Baby Gone raconte l'histoire de deux détectives privés à la recherche d'une fillette de 4 ans kidnappée dans un quartier malfamé de Boston.

Il aurait dû sortir le 28 décembre 2007 en Angleterre, mais a été repoussé jusqu'au 6 juin 2008 à cause de sa ressemblance avec la très réelle disparition de Madeleine McCann, fillette anglaise de 4 ans disparue en mai 2007. En plus des similarités entre le sujet de la fiction et la réalité, l'interprète de la petite fille dans le film s'appelle Madeline, et les deux sont blondes, avec une frange.

Lors du festival du film américain de Deauville, Ben Affleck avait affirmé être «vivement conscient de la situation»:

«Nous avons de plus grandes inquiétudes pour ça que pour la sortie de notre film, qui n'est qu'une question commerciale, alors que ça c'est une question de vie ou de mort.»

La bande-annonce:

Voir la suite des 10 films au pire timing sur le site du Daily Beast.

Photo: affiche de Au-delà

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte