Monde

Le Japon en direct: l'électricité de retour à Fukishima?

Slate.fr, mis à jour le 17.03.2011 à 21 h 58

 » A regarder, notre grand format des images du séisme


- Jeudi 17 mars -

21h55 [Twitter Tepco] Selon le compte officiel de Tepco, l'électricité a été rétablie à Fukushima Daiichi. Le réacteur n°2 serait le premier à être connecté:

19h05 [AFP/Reuters] Selon l'agence japonaise de sûreté nucléaire, citée par Reuters, deux des quatre largages d'eau sur la centrale de Fukishima semblent avoir atteint leur but et ces opérations se poursuivront vendredi. L'électricité pourrait également être rétablie le même jour.

Par ailleurs, selon la Commission française de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité (Criirad), des mesures partielles réalisées par un laboratoire japonais sur la radioactivité donnent des «résultats inquiétants» à Tokyo. 

Connaissez-vous Nuclear Boy?

18h55 [The Daily What] Connaissez-vous Nuclear Boy? Ce petit garçon qui souffre d'un gros mal d'estomac est le héros d'un dessin animé imaginé par la télévision japonaise pour expliquer l'accident nucléaire de Fukishima aux enfants du pays. The Daily What le diffuse en version doublée:

18h50 [Reuters] L'agence de presse s'intéresse à l'absence de robots du site de Fukishima: «Le Japon peut construire des robots pour jouer du violon, courir des marathons et présider des mariages, mais il n'en a déployé aucun pour aider à réparer ses réacteurs endommagés». 

18h45 [Tom Noir] Le blogueur Tim Noir consacre une intéressante chronique à ce que signifient les évènements actuels pour le Japon, «qui laisseront une impression profonde sur la psyché nationale» de la «seule nation à avoir eu le douteux privilège d'avoir eu l'arme nucléaire utilisée contre elle»:

«D'un côté, ce désastre peut être le signal du réveil dont le pays avait besoin pour l'inciter à vraiment changer. Mais il peut aussi constituer le début de la fin, l'effondrement d'un château de cartes très élaboré. D'une manière ou d'une autre, le Japon post-tsunami le sera pas le même que le Japon d'avant. Le changement arrive».

 

Au-dessus de Fukishima

17h [YouTube] Un hélicoptère a ramené cette impressionnante vidéo de survol de la centrale de Fukuchima.

Le retour du syndrome BP?

16h10 [Harvard Business Review] Intéressante comparaison entre le désastre japonais et la marée noire dans le golfe du Mexique: «Un problème technologique potentiellement catastrophique, un plan de réponse à la crise incomplet, une information initiale trompeuse, une autorité divisée entre le public et le privé... [...] Ces deux évènements sans précédent constituent des rappels brutaux du fait qu'une gestion de crise efficace impliquant des phénomènes scientifiques et technologiques complexes est très dépendante de plans de réaction bien conçus et activés».

Que faut-il mettre dans son «sac de survie»?

15h10 [BBC News] «Avec plus d'un demi-million de personnes vivant actuellement dans des foyers temporaires, et des magasins en rupture de stock à cause des achats de panique, les gens se voient rappeler l'importance du conseil gouvernemental d'avoir toujours à disposition un "sac de survie"», explique le site britannique. Une Japonaise a ouvert le sien: de l'eau minérale, des piles, une torche, des pièces pour les cabines téléphoniques, des masques, des boîtes de conserve, des toilettes portables... 

«Je ne vais plus tweeter les répliques en dessous de 5.0»

15h [Twitter] Plusieurs répliques ont eu lieu depuis une heure au Japon. Sur son compte Twitter, Steve Herman, le correspondant de Voice of America, installé à environ 70 km de la centrale de Fukushima, lâche «Je ne vais désormais plus tweeter les répliques en dessous d'une magnitude de 5.0, elles sont juste devenues trop fréquentes». Il explique également que les commentateurs de la télévision japonaise NHK deviennent «ouvertement critiques» de la communication gouvernementale.

12h40 [Plain English Nuclear] Un blog intéressant à signaler pour éventuellement suivre les évènements dans les prochains jours: Plain English Nuclear, créé par un docteur en ingénierie nucléaire de l'université de Berkeley (Californie). En ouverture, une longue note «pour les gens qui ne connaissent rien aux réacteurs nucléaires», qui dresse notamment une comparaison entre les évènements du Japon et ceux de Three Miles Island et Tchernobyl.

12h30 [AFP/NPR] Le dernier bilan du tremblement de terre et du tsunami, selon les autorités japonaises, est de 5.321 morts et 9.329 disparus. D'après la NPR, les préoccupations autour des niveaux de radiation ont amené les Etats-Unis à autoriser les premières évacuations de ressortissants américains. 

11h20 [Arte, via LCI] Le commissaire européen en charge de l'Energie, Günther Oettinger, estime que le «test de résistance» que l'UE va mener sur les réacteurs nucléaires européens «montrera qu'ils ne satisfont pas tous aux plus hautes normes de sécurité», dans un entretien qui devait être diffusé jeudi sur la chaîne franco-allemande. 

11h15 [The Telegraph] Le quotidien britannique révèle un document diplomatique américain de décembre 2008 selon lequel un expert de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) aurait estimé qu'un tremblement de terre poserait de «sérieux problèmes» aux installations nucléaires du Japon.

10h [AFP] Les autorités japonaises tentent toujours de refroidir les réacteurs de la centrale de Fukushima: dans la matinée (heure locale), quatre hélicoptères de l'armée ont déversé environ 30.000 litres d'eau sur les réacteurs 3 et 4, afin notamment de remplir la piscine de combustible usagé du réacteur 4, quasiment asséchée. L'opérateur Tepco espérait aussi rétablir dans la journée l'alimentation électrique de la centrale, ce qui «permettrait de remettre en route les pompes refroidissant les réacteurs et de remplir les piscines», selon un porte-parole cité par l'AFP. Le dernier bilan officiel du séisme est de 5.178 morts et 8.606 disparus, mais il devrait encore être revu nettement à la hausse.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte