Monde

Reprise possible des négociations sur le nucléaire nord-coréen

Slate.fr, mis à jour le 15.03.2011 à 12 h 28

La Corée du Nord serait prête à revenir à la table des discussions des six pays, relate la BBC. Au point mort depuis 2008, les négociations concernent le programme d'enrichissement nord-coréen, qui pourrait être stoppé en échange d'une aide à la Corée du Nord dans divers domaines.

Les négociations avaient commencé en 2005, alors que les six pays (Chine, États-Unis, les deux Corées, la Russie et le Japon) étaient prêts à discuter. En pleine actualité sur le séisme au Japon et la révolte au Moyen-Orient, les Nord-coréens cherchent à attirer l'attention sur eux, selon le Ledger-Enquirer.

Alexandre Borodavkine, le vice-ministre russe des Affaires étrangères, était en visite en Corée du Nord de vendredi 11 à lundi 14 mars; il a pu ainsi rencontrer son homologue nord-coréen, qui aurait déclaré que «la Corée du Nord était disposée à se rendre aux négociations […] sans poser aucune condition», cite 24heures.ch.

Selon la BBC, rien n'est acquis pour l'instant: la Corée du Nord nie en effet le bombardement de l'île de Yeonpyeong ayant eu lieu le 23 novembre 2010. Il avait mené à la destruction d'un navire sud-coréen et au meurtre de 46 sud-coréens. Les négociations sont au point mort depuis 2008, aucun pays ne voulant lâcher prise; la Corée du Nord s'était alors retirée des discussions en 2009, un mois avant de procéder à un second essai nucléaire.

Photo: Mansudae Grand Monument, Pyongyang, North Korea / yeowatzup via Flickr, CC-Licence-by

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte