PresidentielleFrance

DSK évitera-t-il le cybersquatting?

Slate.fr, mis à jour le 28.10.2011 à 15 h 18

Si Dominique Strauss-Kahn est finalement candidat à l’investiture socialiste, il devra trouver un nom de domaine pour son site de campagne puis s’occuper de le récupérer. Et, selon le site Politique.net, il va y avoir «des affaires à faire» pour les petits malins. L’adresse www.dsk2012.fr a ainsi été mise en vente 5.000 euros «par un particulier qui l'a réservée depuis mai 2008». «Pour DSK.fr, c'est pire, l'adresse est en vente mais les enchères ne sont pas plafonnées (attention à l'inflation)», ajoute le site.

Deux autres noms de domaines possibles sont eux déjà occupés par des sites actifs. Quand on va sur DSK.com, on tombe sur le «Directory for Sports in Kent», un répertoire de clubs de sport et de remise en forme dans la région britannique éponyme: «Maillots de bains et boxer moulant avec haltères sont [...] de rigueur», écrit Politique.net. En ce qui concerne l’ancien blog de DSK, il est aujourd’hui occupé par un site de finance allemand dont le titre promet du «financement facile».

Cette dernière information avait déjà été notée il y a un an par le blog Tubbydev, qui pointait à l’époque que «le blog de DSK et ses archives existent toujours sur typepad à l’adresse http://dsk.typepad.com». Aujourd’hui, quand on clique sur l’adresse en question, elle est protégée par mot de passe.

Ces dernières années, plusieurs personnalités ou partis politiques ont été victimes de «cybersquatting», cette pratique consistant à réserver des noms de domaine susceptibles d’être utiles à un autre internaute. En décembre dernier, cela a par exemple été le cas du site parodique de l’UMP TheSolferishow.fr, comme l’expliquait à l’époque Le Monde. En 2008, l’adresse du blog de Jack Lang avait été récupérée par un site russe pour adultes, forçant l’ancien ministre de la Culture à «déménager». Le maire de Paris Bertrand Delanoë avait lui obtenu la fermeture du site Delanoe2008.com, dont le but était d’évaluer son action.

Deux ans avant, pendant la pré-campagne présidentielle, le Forum des droits sur internet avait fait part, comme l’expliquait ZDNet, de «pratiques contestables» concernant les réservations de noms de domaine.

Photo: Dominique Strauss-Kahn. World Economic Forum via Flickr CC License by.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte