Culture

Zuckerberg crée une page Facebook pour son chien

Temps de lecture : 2 min

Souvent critiqué pour ne pas assez tenir compte du respect de la vie privée, Mark Zuckerberg va au bout de sa doctrine en dévoilant la sienne. Dernier épisode en date? La création d'une page Facebook pour le nouveau membre de sa famille: son chien, rapporte Gawker.

Sobrement prénommé «Beast», ce chien qui ressemble à s'y méprendre à un coton de Tuléar serait d'après les informations glanées sur la page Facebook de l'animal, un adorable chien de berger hongrois.

Récemment adopté par Mark Zuckerberg et sa petite amie Priscilla Chan, le chien semble vivre des jours heureux à Palo Alto. Quels sont ses centres d'intérêts, vous demandez-vous? «Faire des câlins, aimer et manger», confie l'animal sur sa fiche descriptive.

Sur les quelques photos publiées sur la page Facebook de «Beast», on découvre un Mark Zuckerberg rivalisant de signes d'affection pour cajoler le petit animal. Alors que le film The Social Network donnait une image assez sombre de Mark Zuckerberg en le présentant comme un «nerd» asocial, opportuniste et manipulateur, le créateur de Facebook trouve là une belle occasion de donner une image plus humaine de lui-même.

Photo: Capture d'écran de Mark Zuckerberg et Beast - Facebook.

Newsletters

Harry, «43 ans, chic type», esclave de George Washington

Harry, «43 ans, chic type», esclave de George Washington

L'incroyable vie de l'esclave du père fondateur américain demeure méconnue aux États-Unis. Will Butler lui rend hommage dans une chanson de son album «Generations» qui sort le 25 septembre.

Fleet Foxes, IDLES, You Man, Yelle: les sorties d'albums à ne pas manquer

Fleet Foxes, IDLES, You Man, Yelle: les sorties d'albums à ne pas manquer

Tous les quinze jours, la rédaction de Slate partage les coups de cœur qui tournent en boucle dans ses écouteurs.

Les séries télé ont une méchante influence sur notre consommation d'alcool

Les séries télé ont une méchante influence sur notre consommation d'alcool

Ces programmes sont imprégnés de références à l'alcool. Et cela perturbe notre rapport à la boisson.

Newsletters