Culture

Zuckerberg crée une page Facebook pour son chien

Temps de lecture : 2 min

Souvent critiqué pour ne pas assez tenir compte du respect de la vie privée, Mark Zuckerberg va au bout de sa doctrine en dévoilant la sienne. Dernier épisode en date? La création d'une page Facebook pour le nouveau membre de sa famille: son chien, rapporte Gawker.

Sobrement prénommé «Beast», ce chien qui ressemble à s'y méprendre à un coton de Tuléar serait d'après les informations glanées sur la page Facebook de l'animal, un adorable chien de berger hongrois.

Récemment adopté par Mark Zuckerberg et sa petite amie Priscilla Chan, le chien semble vivre des jours heureux à Palo Alto. Quels sont ses centres d'intérêts, vous demandez-vous? «Faire des câlins, aimer et manger», confie l'animal sur sa fiche descriptive.

Sur les quelques photos publiées sur la page Facebook de «Beast», on découvre un Mark Zuckerberg rivalisant de signes d'affection pour cajoler le petit animal. Alors que le film The Social Network donnait une image assez sombre de Mark Zuckerberg en le présentant comme un «nerd» asocial, opportuniste et manipulateur, le créateur de Facebook trouve là une belle occasion de donner une image plus humaine de lui-même.

Photo: Capture d'écran de Mark Zuckerberg et Beast - Facebook.

Slate.fr

Newsletters

«La Tendre indifférence du monde» et «Dakini», beautés lointaines

«La Tendre indifférence du monde» et «Dakini», beautés lointaines

Ce mercredi 24 octobre sortent sur les écrans deux très beaux films. Découverts dans des grands festivals, ils sont originaires de pays d’Asie qui n’occupent pas souvent l’affiche.

De retour du Paris Podcast Festival

De retour du Paris Podcast Festival

Un épisode un peu spécial de l'Agenda du Loisir Français cette semaine. De retour de Paris, Henry Michel nous raconte son expérience du premier festival dédié au podcast natif, en présence de toute la grande famille du podcast français. Alors non,...

Mon petit chat est mort

Mon petit chat est mort

[Blog, You will never hate alone] Je ne sais pas s'il m'aimait, et à dire vrai, je m'en fiche royalement. Je sais seulement que tous les deux, nous étions inséparables.

Newsletters