Monde

Pas de cure d'austérité pour les eurodéputés

Temps de lecture : 2 min

D'un commun accord, les eurodéputés socialistes se sont alliés aux conservateurs afin de faire voter une «augmentation de 1.500 euros de l'enveloppe mensuelle destinée à payer leurs assistants», c'est ce que relate le journaliste de Libération, Jean Quatremer, sur son blog.

Réunis, le Parti Populaire européen et l'Alliance des socialistes et des démocrates pour l'Europe disposent d'une majorité absolue au sein du Parlement européen (449 sièges sur 736). Cette décision commune ne pouvait donc pas être contrariée par les autres partis européens.

Alors que leur enveloppe mensuelle s'élevait déjà à 19.709 euros par mois (voir le détail des revenus déclarés par Karima Delli sur Rue89 à titre d'exemple), le vote de cette augmentation est très mal perçu en cette période de «restriction budgétaire» dans la plupart des gouvernements européens. Pourtant ce n'est pas la première fois que les socialistes et les conservateurs tentaient l'opération comme l'explique Jean Quatremer:

«Ils avaient déjà essayé d’obtenir une augmentation de 3.000 euros il y a deux ans. Devant la fronde des autres groupes, ils avaient finalement accepté de couper la poire en deux en se contentant de 1.500 euros. Finalement, c’était reculé pour mieux sauter: l’enveloppe aura bien augmenté de 3.000 euros, mais en deux ans.»

Photo: Le Parlement européen à Strasbourg le 8 juillet 2010. REUTERS/Vincent Kessler.

Slate.fr

Newsletters

Docteur américain échange opioïdes contre argent ou rapport sexuel

Docteur américain échange opioïdes contre argent ou rapport sexuel

Aux États-Unis, plus de soixante professionnel·les de la santé ont été arrêté·es pour prescription illégale d'antidouleurs.

Le rapport Mueller confirme que la porte-parole de Trump est une menteuse

Le rapport Mueller confirme que la porte-parole de Trump est une menteuse

Sarah Sanders a avoué avoir inventé de fausses informations sur le limogeage de l'ancien directeur du FBI, James Comey.

Andrew Yang, le candidat geek qui veut convertir les États-Unis au revenu universel

Andrew Yang, le candidat geek qui veut convertir les États-Unis au revenu universel

Il n’est pas le plus connu des Démocrates qui briguent la présidence, mais le businessman est sans doute le plus original.

Newsletters