Économie

Les traders à l'ère de la picoseconde

Temps de lecture : 2 min

Les traders traiteront très prochainement à la picoseconde près les transactions boursières, rapporte Financial News. L'évolution des moyens techniques permet dorénavant le passage à cet autre ordre de grandeur: le milliardième de seconde, après la milliseconde (un millième de seconde, ou «200 fois plus rapide que la vitesse moyenne de la pensée») qui fut longtemps la référence en échanges boursiers.

L'intérêt de cette évolution réside dans le fait que les marchés sont organisés de telle sorte que la compagnie la plus prompte à répondre à une offre sera en tête de file des demandes, et aura la priorité sur les offres.

Déjà abordé ici, le «flash order» («laisser quelques bons clients consulter les ordres sur certains titres une fraction de seconde avant qu'ils soient rendus publics»), même s'il a été interdit par quelques places boursières, connaîtra sans doute un nouvel essor. Il fait partie des techniques de transactions à haute fréquence (HFT), programmes d'achat et de vente ultra-rapides qui permettent de bénéficier d'un avantage non négligeable sur les concurrents.

Photo: La Bourse / besopha via Flickr CC-Licence-by

Newsletters

Il n'est pas du tout certain que l'on puisse se passer un jour du nucléaire

Il n'est pas du tout certain que l'on puisse se passer un jour du nucléaire

En se prononçant pour la construction de nouveaux réacteurs, Macron remet le sujet à l'ordre du jour. À droite, c'est clairement oui, à gauche, c'est plutôt non, avec plus ou moins de clarté.

J'ai découvert une entreprise qui ne cherche pas à grossir à tout prix, et ça m'a fascinée

J'ai découvert une entreprise qui ne cherche pas à grossir à tout prix, et ça m'a fascinée

Une marque a besoin de trouver un équilibre économique, pas forcément de devenir leader d'un marché.

Pourquoi l'hôtellerie-restauration ne séduit plus les travailleurs

Pourquoi l'hôtellerie-restauration ne séduit plus les travailleurs

Si les hôtels et les restaurants ont rouvert après de longs mois de fermeture, le secteur a du bien du mal à recruter. Les négociations à venir pourraient entraîner une revalorisation des salaires.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio