Life

Etats-Unis: le cours d'éducation sexuelle qui fait scandale

Slate.fr, mis à jour le 04.03.2011 à 10 h 35

Les autorités de la Northwestern University ont annoncé qu’elles allaient enquêter sur un incident qui s’est produit lors d’un cours sur la sexualité humaine avec un appareil baptisé le «fucksaw» («scie à baiser»).

Que s’est-il passé? Lors d’une présentation optionnelle lundi 28 février dans les locaux de l’université, le professeur Michael Bailey, qui travaille depuis 21 ans dans le département de psychologie de la Northwestern, a donné son accord pour qu’un intervenant fasse une démonstration d’un sex toy devant 120 étudiants.

Après avoir demandé à l’assistance si elle était prête pour un «spectacle sexuel en direct», Ken Melvoin-Berg, l’intervenant payé par l’université, a appelé deux professionnels pour faire la démonstration.

Selon le Daily Northwestern, c'est alors qu'une «femme nue non-étudiante a été stimulée sexuellement de manière répétée jusqu’à l’orgasme».

Melvoin-Berg ne voit pas où est le mal, mais des administrateurs de l’université ont lancé une enquête, tandis que le président de l’université a déclaré dans un communiqué jeudi 3 mars:

«Je suis troublé et déçu par ce qui s’est passé. Même si l’incident a eu lieu lors d’une session d’après cours à laquelle les étudiants n’étaient pas obligés d’assister et si les étudiants ont été prévenus plusieurs fois de la nature explicite de l’activité, je pense que cela reflète un très mauvais jugement de la part du membre de la faculté. […] De nombreux membres de la communauté de Northwestern sont perturbés par ce qui s’est passe. Moi  y compris.»

L’affaire fait également la une des médias américains, au point de rivaliser avec les déboires de l’acteur Charlie Sheen. Les éditoriaux se succèdent, comme celui du rédacteur en chef du Norhwestern Chronicle, qui écrit:

«Les universités doivent clairement décider de ce qui est acceptable dans une salle de classe. […] Une sortie de classe dans un club de striptease est-elle éducative? Et un devoir destinés aux élèves actifs sexuellement pour qu'ils essaient une nouvelle position?»

Mais les étudiants ne semblent pas avoir été choqués outre mesure. Un de ceux présents lors de la démonstration a confié au Chicago Tribune:

«C’est sans doute quelque chose dont je vais me souvenir toute ma vie. Je ne peux pas en dire autant de mon cours d’économie et de ce que j’y ai appris.»

Photo: La Fuck Saw de Stockroom.com

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte