Monde

Le site 2.0 du mariage du prince William

Temps de lecture : 2 min

La famille royale britannique représente peut-être la tradition et le conservatisme dans l’imaginaire collectif, mais l’institution compte bien profiter du mariage du prince William avec Kate Middelton pour donner un coup de jeune à son image.

Le Palais de Saint James a en effet lancé mercredi 2 mars le site officiel du mariage royal qui se tiendra le 29 avril 2011:

«Le site, www.officialroyalwedding2011.org, est le service d’information officiel pour toute personne intéressée par le prochain mariage royal. […] En plus des mises à jour régulières sur les détails du mariage avant l’évènement, le site sera l’endroit où trouver des informations le jour même, comme les détails de la robe de mariée de mademoiselle Middleton.»

La page rassemble tous les outils communautaires et de partage disponibles autour de l’évènement: la page Flickr de Buckingham Palace, le compte Twitter de Clarence House, la chaîne royale sur YouTube ou encore la page Facebook de la monarchie britannique. Le Huffington Post rappelle que le mariage était 2.0 depuis le début: les fiançailles avaient été annoncées sur Twitter en novembre, et c’est sur le site de microblogging aussi que les futurs mariés avaient annoncé la liste de témoins et garçons et demoiselles d’honneur.

Mais The Guardian voit des limites dans la modernité du site:

«Nous voici arrivés à la nouvelle étape pour le couple heureux sur le chemin d’un mariage plutôt moderne, le lancement de leur site, qui est un peu comme lire un magazine people sur un iPad: le vaisseau mais le contenu est rétro. Si votre écran d’ordinateur a soif de billets de blog sur la porcelaine du mariage royal, il sera rassasié.»

La plupart des articles disponibles sur le site reviennent sur des annonces faites il y a plusieurs semaines voire mois, de l’annonce du lieu du mariage à l’abbaye de Westminster à celle des fiançailles (qui date donc de novembre) en passant par la présentation des témoins de mariage et demoiselles d’honneur.

Et pour ceux qui ne supportent déjà plus les innombrables articles sur le mariage royal, la créatrice britannique Lydia Leith a conçu un sac vomitoire à l’effigie des futurs mariés avec le slogan «Throne up» (un jeu de mot avec throw up [vomir] et throne [trône]) et la phrase: «A garder sous la main le 29 avril 2011.»

Photo: Capture d'écran du site officialroyalwedding2011.org

Slate.fr

Newsletters

Le travail de sape d'Orbán pour pousser Soros hors de Hongrie

Le travail de sape d'Orbán pour pousser Soros hors de Hongrie

Les fondations du milliardaire-philanthrope américano-magyar quittent Budapest où elles travaillaient depuis 1984. Un départ accéléré par vingt-quatre mois d’intense campagne gouvernementale anti-Open Society.

À San Francisco, des équipes médicales vont aller soigner les toxicomanes directement dans la rue

À San Francisco, des équipes médicales vont aller soigner les toxicomanes directement dans la rue

On leur administrera notamment de la buprénorphine, plus connue sous le nom de Suboxone.

En Irlande du Nord, une mère emmène son fils se faire tirer dessus

En Irlande du Nord, une mère emmène son fils se faire tirer dessus

Dans les faits, la guerre est finie. Dans les têtes et les réflexes sociétaux, pas encore.

Newsletters