Monde

Deux foetus appelés à témoigner aux Etats-Unis

Slate.fr, mis à jour le 02.03.2011 à 16 h 57

Ce mercredi 2 mars, deux fœtus vivants (in utero) doivent être présentés comme témoins par Faith2Action («de la foi à l'action»), un groupe en faveur de l'interdiction de l'interruption volontaire de grossesse (IVG), à l'occasion du vote concernant une proposition de loi en Ohio, relate le site Cincinnati.com.

Cette proposition, surnommée «proposition du battement de cœur» («Heartbeat bill»), n'a que très peu de chances de passer. Son but est de rendre impossible une IVG dès lors qu'un battement de cœur du fœtus est détecté. Un communiqué du groupe soutenant la proposition précise:

«Deux bébés in utero apparaîtront devant le comité grâce à l'utilisation d'un projecteur à ultrasons, qui montrera non seulement les jambes et bras en mouvement du bébé, mais aussi —en couleurs— le cœur battant du bébé

David Weigel, chroniqueur politique sur Slate.com, rapporte ainsi que Janet Porter, pro-life et activiste religieuse, présidente de l'association Faith2Action, s'est déjà fait connaître après l'élection de Barack Obama en 2008 en diffusant des théories conspirationnistes dans le but de discréditer le nouveau président américain à travers sa chronique sur WorldNetDaily.

L'organisation Right to Life (le droit à la vie) de l'Ohio n'a elle-même pas souhaité apporter son soutien à l'action menée par Janet Porter, prouvant l'inanité de la proposition de loi.

D'autre part, comme souligné par le journal en ligne Cleveland.com, la loi, si elle était votée, ne tiendrait pas devant un juge en raison de la jurisprudence Roe vs. Wade qui faisait de l'avortement un droit constitutionnel. Cette décision rendait possible l'avortement même après le début de «viabilité» du fœtus, là où les pro-life voulaient l'interdire dès ce moment, alors que la plupart des femmes ne se savent pas enceintes au moment où le cœur du fœtus commence de battre.

Âgés de neuf semaines, les fœtus seront les témoins les plus jeunes à être présentés devant le comité de santé, même si personne n'utilise pour l'instant la date de conception comme point de référence pour l'âge d'un enfant.

Alex Bawl, chroniqueur sur TheAwl.com, commente simplement:

«Le témoin sera sans aucun doute la personne la plus intelligente dans la pièce

Photo: Foetus / CarbonNYC via FlickrCC License by

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte