Culture

Quentin Tarantino préparerait un western spaghetti

Slate.fr, mis à jour le 01.03.2011 à 19 h 11

C'est l'acteur Franco Nero qui a relancé la rumeur. Le 25 février, au festival du film italien de Los Angeles, il a révélé au site Movieplayer qu'il tournera dans un western spaghetti avec Quentin Tarantino:

«Le film s'appellera L'Ange, la Brute et le Sage [The Good, the Bad and the Wise] et c'est un hommage à Sergio Leone. Le film contient de l'humour, beaucoup d'action et une intrigue palpitante. Nous avons déjà signé avec une douzaine de personnes pour le projet. Le film inclut Quentin Tarantino, Keith Carradine et Treat Williams [...] et nous essayons de le produire, mais pas en Italie.»

Selon Franco Nero, le pays de Berlusconi s'intéresserait trop aux audiences télé et pas assez au cinéma pour tenter le projet sur place en ce moment.

L'acteur n'a pas clairement dit si Quentin Tarantino réaliserait le film ou s'il le produirait uniquement. Mais le blog The Playlist a rappelé qu'à la conférence de presse d'Inglorious Basterds, en 2009, QT avait exprimé le souhait de réaliser un western. L'amour du cinéphile pour les films de genre est bien connu, du film blaxploitation avec Jackie Brown au film de kung-fu avec Kill Bill, pour n'en citer que deux. Ajoutez à cela l'allusion de Franco Nero à Sergio Leone et la fascination de Quentin Tarantino pour Ennio Morricone... les indices mènent davantage sur la piste du western spaghetti que du néo-western à la No country for old men.

Une indication de plus. En 2009 toujours, alors que le projet d'un Kill Bill 3 couvait encore, le réalisateur de Pulp Fiction avait déjà évoqué au New York Daily News son envie de faire un western à l'italienne:

«Je le situerai plutôt au Texas, disons pendant la période de l'esclavage. C'est un sujet qui fait peur à tout le monde. [...] Vous pouvez faire une histoire bien pesante d'esclaves qui s'échappent par la voie ferrée souterraine. Ou alors, vous pouvez faire un film passionnant, comme une aventure. Un western spaghetti qui se passe à cette époque-là.»

Le site Ain't it cool news prétend savoir que Quentin Tarantino est toujours en train d'écrire, et que Christophe Waltz, le génial méchant nazi d'Inglorious Basterds (qui lui a remis un César d'honneur avec Diane Kruger), participe aussi au projet. Mais le site ne cite aucunement ses sources, et pour l'instant, rien n'a été confirmé.

Ce qui est certain, en revanche, c'est que les salles américaines projetteront dès le 27 mars Kill Bill: The whole bloody affair, le remontage de Kill Bill. La nouvelle version devrait correspondre à la vision initiale de Quentin Tarantino et contenir de nouveaux éléments. Comme le bonhomme aime entretenir le mystère, il n'a pas révélé exactement en quoi ils consisteront. Mais dans la presse, il a parlé depuis quelques mois d'une animation rallongée. La séquence où la Japonaise O-Ren Ishii venge la mort de ses parents durera plus longtemps, laissant plus de place aux manigances de la jeune fille pour faire tomber leur assassin.

Photo: Quentin Tarantino / Jeff Balke via Wikimedia

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte