Economie

Groupon et Zynga plus rapides que Google et Amazon

Slate.fr, mis à jour le 01.03.2011 à 11 h 05

Un récent investissement de Goldman Sachs dans Facebook avait fait grimper l’estimation de la valeur du réseau social à 50 milliards de dollars (36,7 milliards d’euros), faisant craindre à certains l’apparition d’une nouvelle bulle Internet. Mais si les estimations de la valeur des entreprises Internet comme Facebook, Groupon ou Zynga ne cessent d’augmenter, c’est pour une bonne raison: leurs recettes augmentent à un rythme effréné.

Le Wall Street Journal annonçait samedi 26 février que les recettes de Groupon ont été multipliées par 22 en 2010 pour atteindre 760 millions de dollars au cours de ce qui n’était que la deuxième année complète depuis le lancement du site Internet. Zynga, l’entreprise derrière des jeux sur réseaux sociaux à grand succès comme Farm Ville, a enregistré des revenus de 850 millions de dollars en 2010, soit le triple de l’année précédente, tandis que Facebook a enregistré 2 milliards de dollars de recettes au cours de sa 6e année complète.

Scott Austin du blog Venture Capital Dispatch du Wall Street Journal propose un graphique très instructif (voir la capture d'écran ci-dessous) qui permet de comparer les recettes au cours de leur six premières années d’existence des nouvelles entreprises à succès d’aujourd’hui avec celles qui ont explosé au tournant du XXIe siècle: Google, eBay, Yahoo et Amazon.

Le graphique permet ainsi de se rendre compte que la croissance au cours des deux premières années d’existence de Groupon et de Zynga est bien plus rapide que celle des autres géants actuels d’Internet. Sur le plus long terme (six années), la croissance de Facebook n’atteint pas les niveaux de celle de Google ou Amazon, mais dépasse celle d’eBay et Yahoo. Scott Austin livre son analyse du graphique:

«Certes, Amazon, Google, eBay et Yahoo ont grandi pendant le boom des .com il y a 10 ans quand la publicité en ligne et le e-commerce étaient balbutiants, et leur croissance est donc possiblement plus impressionnante, mais le graphique souligne la vitesse à laquelle la dernière portée d’entreprises Internet a vu le jour, et pourquoi les entreprises  d’investissement se battent pour en avoir leur part.»

Photo: Capture d'écran d'un coupon Groupon, REUTERS/Fred Prouser 

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
ZyngaYahooGrouponGoogleFacebook
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte