France

Remaniement: Juppé, Guéant, Longuet in, MAM, Hortefeux out

Temps de lecture : 2 min

Ce dimanche soir, selon les informations distillées par les télévisions, l’homme qui avait l’habitude d’annoncer les remaniements ministériels, depuis le perron de l’Elysée, ne sera pas sur les marches du «Château». Claude Guéant, le secrétaire général de l’Elysée, aura profité de la valse ministérielle engagée par la démission — finalement intervenue dimanche soir vers 18h — de Michèle Alliot-Marie pour devenir le nouveau ministre de l’Intérieur.

Son prédécesseur, Brice Hortefeux, aurait été nommé conseiller politique de Nicolas Sarkozy. Alain Juppé, un des nouveaux hommes fort du gouvernement, reçoit les clés de la diplomatie française et devient ministre des Affaires étrangères, poste qu’il avait déjà occupé en 1993, lors de la seconde cohabitation de François Mitterrand. Son poste de ministre de la Défense, qu’il occupait depuis le précédent remaniement, revient lui à Gérard Longuet, le libéral patron des sénateurs UMP.

En revanche, le compagnon de MAM, Patric Ollier, ministre des relations avec le Parlement, pourtant lui aussi du voyage tunisien qui a coûté son poste à la ministre, resterait au gouvernement.

Le nouveau secrétaire général de l’Elysée reviendrait à Xavier Musca.

Ce dimanche soir à 20h, Nicolas Sarkozy devrait, dans une allocution télévisée, parler de la situation internationale.

Newsletters

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Ensemble

Ensemble

Lentement mais sûrement pas

Lentement mais sûrement pas

Newsletters