Monde

Le bunga bunga adapté au cinéma

Slate.fr, mis à jour le 25.02.2011 à 16 h 55

Les tribulations de Silvio Berlusconi vont être le sujet d'un film. La réalisatrice Roberta Torre s'est emparée du projet, intitulé provisoirement La Chute de l'Empire — faisant référence au film d'Anthony Mann, La Chute de l'Empire Romain.

Interrogée par l'Espresso, la cinéaste a confié:

«Je veux tourner l'histoire de Patrizia D'Addario et de toute les beautés qui sont tombées sous le charme d'une illusion. Cela devrait être une comédie musicale sur le bunga bunga, une fable légère sur des sujets graves. L'idée c'est de parler du pays, avec une touche chaplinesque, un film dans lequel les fantasmes surpassent constamment la réalité.»

Torre ajoute que pour que son projet aboutisse, elle doit explorer le côté grotesque du personnage et de la situation sans tomber dans la chronique politique. Un opéra-bouffe rien de plus. Elle a notamment pensé à Joe Pesci pour le rôle de Silvio Berlusconi:

«Il est parfait. Petit , expressif. Il a la même tendance à amplifier ses gestes de manière théâtrales.»

Fin janvier 2011, il était déjà question d'une adaptation pornographique des ébats du Cavaliere. La parodie X inspirée des frasques du Président du Conseil et de l'affaire Ruby s'attarde notamment sur les supposés jeux érotiques pratiqués.

Roberta Torre s'est elle rendue célèbre avec ses comédies musicales acerbes comme Tano da Morire qui dénonce dans un format inédit, l'influence de la mafia.

Photo: Noémie Laetizia 66e Festival de Venise / via Wikimedia Commons

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte