Life

Le bon coup de pub des glaces au lait maternel

Slate.fr, mis à jour le 01.03.2011 à 10 h 26

Ça n'aura pas duré longtemps! Moins d'une semaine après la mise en vente d'une glace au lait maternel, le magasin londoniens The Icecreamists a déjà dû suspendre son coup de pub: sur plainte de l'agence des normes alimentaires, les autorités locales ont saisi ses stocks de lait pour les tester afin de vérifier que leur consommation est bien sans danger, rapporte le Daily Mail qui note que des virus comme l'hépatite peuvent être transmis à travers le lait maternel.

The Icecreamists avait décidé de s'offrir un joli coup de pub en inventant un nouveau parfum, fait avec du lait maternel... Situé dans le quartier de Covent Garden à Londres, le magasin avait inventé «Baby Gaga», un parfum fait à partir du lait fourni par 15 femmes, affirme la BBC.

Le marchand de glaces avait passé une annonce mi-février sur un forum internet dédié aux mamans, expliquant vouloir lancer un nouveau «cocktail de glace» fait avec du lait maternel, et avoir donc besoin de «mères en forme et en bonne santé qui veulent contribuer à ce concept nouveau et radical dans le domaine de la glace». L'annonce précisait que «tout le lait sera contrôlé et pasteurisé avant d'être utilisé», et que les contributrices devaient «être prêtes à participer à des interviews avec des médias».

Moins d'une semaine plus tard, les Icecreamists avaient apparemment recruté 15 mamans, chacune payée 15£ (17 euros) par 30 cl de lait extrait. Le fondateur du magasin précisait qu'elles ont subi les mêmes tests sanguins que ceux utilisés par les hôpitaux pour dépister les donneurs de sang. Et expliquait son idée simplement:

«Si c'est assez bon pour nos enfants, c'est assez bon pour le reste d'entre nous.»

Le lait était extrait sur place et pasteurisé, avant d'être turbiné avec de la vanille et des zestes de citron. Le mélange était ensuite servi dans un verre à Martini, et du nitrogène de l'azote liquide injecté dessus grâce à une seringue... Le tout pour quand même 14£ (16 euros).

Un journaliste de la BBC été allé sur place recueillir l'avis des clients et goûter lui-même au nouveau parfum, comme le montre cette vidéo:

Ce n'est pas la première fois que l'allaitement et le lait maternel servent de coups de pub: en 2008, un chef suisse avait placé des pubs dans des journaux allemands à la recherche de femmes prêtes à vendre leur lait. Il comptait préparer de nouvelles recettes, comme un curry d'agneau au lait maternel, mais le gouvernement suisse et l'association suisse des producteurs de lait l'ont menacé de procès s'il s'exécutait. Même si les réglementations suisses n'abordent pas le problème de la cuisine au lait maternel, le gouvernement estimait que le restaurateur ne pourrait stocker convenablement le lait, ni garantir qu'il était frais et sans danger.

En mars 2010, une artiste française et une actrice porno avaient créé un site proposant (pour de faux) des fromages entièrement faits à partir de lait maternel, pour «pousser la soumission des femmes à son extrême» expliquait alors l'artiste METCUC.

Actualisation le 1er mars avec l'annonce de la saisie des stocks, et la correction d'une mauvaise traduction du mot anglais «nitrogen».

Photo: Naughty baby / DaGoaty via Flickr CC License BY

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte