Culture

Facebook: après le film, la BD

Temps de lecture : 2 min

Après le film, voici la bande-dessinée. Depuis le 23 février, une adaptation en comics de la vie de Marc Zuckerberg est en vente aux États-Unis.

Pour expliquer la genèse du projet, le journaliste indépendant Jérôme Maida, auteur de la bande-dessinée, a déclaré:

«Zuckerberg est le plus jeune milliardaire de la planète et il a créé quelque chose qui a déjà eu un impact profond sur le monde. Pourtant, personne ne sait grand-chose de lui.»

S'étalant sur 48 pages, cette BD grand format coûte 5 euros (6.99 $) et a été produite par une maison d'édition canadienne.

Alors que le film The Social Network adapté du livre controversé The Accidental Billionaire de Ben Mezrich donnait une image assez sombre de Mark Zuckerberg en le montrant comme un être asocial, opportuniste et manipulateur, la bande-dessinée tente d'apporter une vision plus contrastée du créateur de Facebook.

«J'ai voulu présenter le point de vue de chacun des principaux participants (…) A tort ou à raison, Mark a été traité durement par certaines personnes. Il a laissé chez de nombreuses personnes un sentiment de trahison. J'ai fait de mon mieux pour être objectif», explique ainsi Jérôme Maida.

Photo : Capture d'écran de la bande-dessinée / Bluewater Productions.

Slate.fr

Newsletters

Cinéma: des films inédits, surprenants, classiques ou à rattraper en DVD

Cinéma: des films inédits, surprenants, classiques ou à rattraper en DVD

Petit florilège de parutions récentes, monts inconnus et merveilles à redécouvrir. La plupart sont également accessibles en VOD, mais sans les suppléments (bonus audiovisuels, livres et livrets), et pas forcément avec la même qualité d'image et de son.

Disco polo: de la salle des fêtes aux grandes chaînes télé, le phénomène qui divise la Pologne

Disco polo: de la salle des fêtes aux grandes chaînes télé, le phénomène qui divise la Pologne

Depuis une dizaine d'années, le disco polo s’impose comme référence de l’industrie musicale polonaise. Au point d'attirer l'attention des politiques et d'exaspérer les milieux intellectuels.

Au Brésil, des salles vides pour un film qui est pourtant le plus gros succès du moment

Au Brésil, des salles vides pour un film qui est pourtant le plus gros succès du moment

Les entrées de «Rien à perdre», biopic du fondateur de l'Église universelle du Royaume de Dieu, battent des records. Mais presque aucun spectateur ne va voir le film.

Newsletters