Monde

Pourquoi George Clooney ne se présentera pas à la présidentielle

Temps de lecture : 2 min

George Clooney a écrit, jouera et réalisera son prochain film, The Ides of March, où il sera un gouverneur, candidat corrompu à la présidentielle. Newsweek a profité d'un entretien avec l'acteur pour lui parler de ses ambitions présidentielles.

Clooney a pris de plus en plus d'importance dans le champ public et politique mondial. Début 2011, il a par exemple lancé le Satellite Sentinel Project, une initiative qui a mis en place la surveillance de la frontière entre le nord et le sud du Soudan par des satellites pour prévenir la montée des violences à l'issue du vote sur l'indépendance du pays.

Depuis son premier voyage au Soudan, en 2005 après une saison des oscars dont il était sorti en se sentant «un peu sale», il a formé un partenariat avec un ancien directeur des affaires africaines au conseil national de sécurité de Bill Clinton, qui s'est rendu compte en partant au Congo avec Angelina Jolie en 2003 de l'effet que les célébrités pouvaient avoir sur de telles causes, qui se retrouvent dans des magazines grand public comme People.

Tout le monde n'est pas fan de cette évolution, comme William Easterly, auteur de Le fardeau de l'homme blanc, qui estime que «le succès au Sud Soudan a eu lieu malgré les célébrités, et pas grâce à elles... La raison pour laquelle nous voulons voir des célébrités avec un rôle diplomatique n'est pas claire».

Mais Nicholas Kristof, le chroniqueur du New York Times récompensé par 2 prix Pulitzer pour sa défense des droits de l'homme, pense au contraire que l'action de stars comme George Clooney est bénéfique:

«La vérité, c'est que l'attention publique peut sauver des vies –que ce soit sur un génocide, une maladie ou la faim. Les stars peuvent générer de l'attention et générer la volonté politique de faire quelque chose contre un problème.»

Clooney a même briefé le comité des relations étrangères du Sénat américain, mais se verrait-il passer à une position encore plus politique, en se présentant à la présidence par exemple? Réponse de l'acteur:

«Je n'ai pas vécu ma vie comme il faut pour entrer en politique, vous savez. J'ai baisé avec trop de filles et j'ai pris trop de drogues, et c'est la vérité.»

Ajoutant que la façon maline de faire campagne dans son cas serait de dire dès le début:

«"J'ai tout fait. J'ai bu l'eau du bong. Maintenant, parlons des vrais problèmes." Est-ce que ça va être mon slogan de campagne: "J'ai bu l'eau du bong"?»

Photo: George Clooney au festival de Toronto en 2007, REUTERS/Mario Anzuoni

Slate.fr

Newsletters

Paris et Ankara dans un bras de fer sur le Kurdistan syrien

Paris et Ankara dans un bras de fer sur le Kurdistan syrien

La tension est montée d’un cran entre Ankara et Paris, à l’ombre du déploiement de forces spéciales françaises dans le Rojava et de l’appui diplomatique peu équivoque au projet d’autonomie territoriale kurde en Syrie.

Des manuscrits de Tombouctou, sauvés des mains des djihadistes, exposés à New Delhi

Des manuscrits de Tombouctou, sauvés des mains des djihadistes, exposés à New Delhi

Vingt-cinq textes vieux de plusieurs siècles ont été transportés depuis le Mali, après avoir été cachés durant l'occupation djihadiste de Tombouctou, entre 2012 et 2013.

En Ouganda, une pénurie de médicaments met en danger les personnes séropositives (mais pas seulement)

En Ouganda, une pénurie de médicaments met en danger les personnes séropositives (mais pas seulement)

Depuis le début de l'année, le pays n'est plus approvisionné en Septrin, un traitement antirétroviral administré notamment aux personnes atteintes du Sida.

Newsletters