Monde

112 manières d'écrire Kadhafi

Temps de lecture : 2 min

Au-delà de la crise politique, le dictateur libyen suscite également une querelle orthographique autour de son nom parmi les lecteurs de l'Irish Times. Alors Gadafy, Gaddafi ou Kadhafi?

Dans le quotidien irlandais, la version traditionellement utilisée depuis 1971 est: «Muammar Gadafy». L'Irish Times explique qu'il s'agit là «d'une translittération directe de l'arabe».

Mais dans la presse anglo-saxonne, il y a autant de médias que d'alternatives orthographiques. Du Guardian qui écrit «Gaddafi» au LA Times qui écrit «Kadafi» ou par exemple Slate.com qui utilise «Qaddafi», il existe une infinité de variantes. Comme la première lettre arabe de son nom ne correspond à aucune lettre ou son dans l'alphabet latin (utilisé par l'anglais ou le français), on recense des centaines de versions. En France en revanche, les médias semblent s'accorder sur une seule orthographe: Kadhafi.

Selon un rapport d'ABC News cité par l'Irish Times, il existerait 112 orthographes différentes dans la langue anglaise et le vieux dictateur libyen possède sans doute autant de tenues vestimentaires si l'on se fie à la galerie photo publiée par The Vanity Fair.

Photo: Kadhafi au gala pour le 41e anniversaire de la révolution libyenne, à Tripoli, le 1er septembre 2010. REUTERS/Ismail Zitouny

Newsletters

Las des moqueries, le village autrichien Fucking va changer de nom

Las des moqueries, le village autrichien Fucking va changer de nom

Panneaux volés, ébats sexuels devant les pancartes de la ville... les autorités locales en ont marre.

Comment les États-Unis de Biden vont-ils se comporter avec le reste du monde?

Comment les États-Unis de Biden vont-ils se comporter avec le reste du monde?

C'est fait, ou presque. On connaît enfin le nom du prochain secrétaire d'État des États-Unis. Ce sera Antony Blinken, un francophone fan de rock. C'est l'une des premières nominations annoncées par Joe Biden et beaucoup semblent s'en satisfaire. L...

«Biden ne fera rien pour nous»: de Hong Kong à Taïwan, ces fans de Trump déçus

«Biden ne fera rien pour nous»: de Hong Kong à Taïwan, ces fans de Trump déçus

Tout au long de son mandat, Donald Trump a amassé un bon nombre de supporters en Asie de l'Est, qui ne sont pas prêts à le laisser partir.

Newsletters