Sports

Un journaliste veut se présenter contre Sepp Blatter pour la tête de la Fifa

Slate.fr

Il se présente comme «l'outsider ultime» d'une élection qui «en a désespérément besoin»: le journaliste américain Grant Wahl vient d'annoncer sa candidature à la présidence de la Fifa face au président sortant Sepp Blatter, 74 ans dont douze de mandat, et au qatari Mohammed Bin Hammam. Le vote est prévu le 1er juin sur la base «une fédération, une voix».

Agé de 37 ans, diplômé de Princeton et grand reporter à Sports Illustrated, Wahl s'est notamment fait connaître aux Etats-Unis en publiant un livre sur le passage de David Beckham outre-Atlantique, The Beckham Experiment. Il publie un article dans son magazine pour défendre sa candidature, estimant que faire à nouveau confiance à Blatter, «c'est comme faire confiance à un vainqueur du Tour de France pour suivre un programme antidopage».

Dénonçant pêle-mêle les soupçons de corruption sur la récente attribution des Coupes du monde 2018 et 2022, les propos sexistes et homophobes du président et la faible représentation des femmes dans les instances dirigeantes, il détaille son programme: il se prononce notamment pour l'utilisation de la vidéo pour évaluer si le ballon a ou non franchi la ligne, pour l'organisation de conférences de presse des arbitres après les matches ou pour l'abolition des cartons jaunes infligés aux joueurs qui enlèvent leur maillot après avoir marqué un but... En ce qui concerne les instances, il promet la publication de tous les documents internes, «style Wikileaks», et la limitation à deux mandats du poste de président de la Fifa.

BBC Sport explique que sa campagne «a gagné pas mal de soutiens sur les réseaux sociaux et dans les milieux journalistiques». Grant Wahl conclut lui son article en estimant qu'il battrait Blatter si «l'élection se faisait sur les votes des fans de football», puis affirme qu'il recherche pour l'instant un seul vote: celui d'une des fédérations affiliées à l'organisation, ce qui lui permettrait de présenter formellement sa candidature, la date-limite étant fixée au 1er avril. Une date qui peut semer le doute sur la nature de cette candidature, mais Wahl insiste auprès de BBC Sport sur le fait qu'elle est sérieuse:

«Si les gens peuvent la prendre avec la sourire, j'en suis heureux, mais je suis très sérieux dans mon espoir que cela puisse déboucher sur de réels changements.»

Photo: un logo Fifa au congrès de 2008 à Sydney. AsianFC via Flickr CC License by.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte