Monde

Les deux (seuls) emails envoyés par le président Clinton

Temps de lecture : 2 min

Invité à parler lors d'une conférence organisée par le magazine spécialisé dans les technologies Wired, Bill Clinton a commencé par admettre qu'il n'était pas la personne la plus crédible pour s'exprimer sur le futur technologique:

«J'ai envoyé un grand total de deux emails quand j'étais président. Un à nos troupes dans l'Adriatique, et un à John Glenn lorsqu'il est allé dans l'espace à 77 ans.»

Avant d'ajouter qu'au moment de son accession à la présidence en 1993, il y avait environ 50 sites webs sur l'Internet, et que les téléphones portables étaient si lourds qu'ils pouvaient avantageusement jouer le rôle d'haltères.

Cette pratique de «dinosaure» de l'Internet mondial ne l'a pas empêché d'exposer sa vision de la technologie: elle n'est une force pour le bien que si elle aide à construire, solidifier et réformer les institutions.

L'ancien président américain revenait tout juste d'Haïti, où il avait vu le pouvoir de la technologie pour renforcer les efforts de reconstruction: par exemple, des ONG du pays ont partagé en ligne des informations sur leurs activités et contributions pour plus de transparence et moins de répétition/concurrence entre leurs différentes actions.

Il a fini son speech sur une nouvelle note d'humour, à propos des nouvelles scientifiques qui l'ont marqué en 2010. Il a ainsi déclaré à propos du fait que nous possédons tous une fraction de l'ADN des hommes de Néanderthal dans notre génome:

«Les deux femmes de ma famille n'ont pas été surprises d'apprendre que j'étais en partie néanderthal. Mais elles ont été ébahies d'apprendre qu'elles l'étaient aussi.»

Gawker s'est amusé à retrouver des photos de Bill Clinton avec des ordinateurs dans les années 90 (dont deux avec Al Gore).

Nous, nous avons aussi trouvé celle-ci, qui date de décembre 1999 (REUTERS)

Photo de une: Bill Clinton sur son ordinateur portable à la Maison Blanche, le 25 janvier 2000. REUTERS

Slate.fr

Newsletters

En Ouganda, une pénurie de médicaments met en danger les personnes séropositives (mais pas seulement)

En Ouganda, une pénurie de médicaments met en danger les personnes séropositives (mais pas seulement)

Depuis le début de l'année, le pays n'est plus approvisionné en Septrin, un traitement antirétroviral administré notamment aux personnes atteintes du Sida.

Les États-Unis séparent désormais les parents migrants de leurs enfants

Les États-Unis séparent désormais les parents migrants de leurs enfants

Pour dissuader les nouvelles arrivées, l'administration Trump sépare les familles qui traversent la frontière avec le Mexique. Même les enfants en bas âge sont concernés.

En Irlande, «celles qui n’ont pas d’argent ont des bébés»

En Irlande, «celles qui n’ont pas d’argent ont des bébés»

Ce 25 mai, les Irlandaises et Irlandais sont appelés aux urnes pour le référendum sur la révision du huitième amendement de la Constitution, qui rend l’IVG illégale dans quasiment tous les cas.

Newsletters