Life

Elle accouche de son petit-fils à 61 ans

Slate.fr, mis à jour le 16.02.2011 à 14 h 06

Le cas de Kristine Casey, une femme de 61 ans vivant à Chicago qui a récemment accouché passionne les médias américains depuis quelques jours. Le fait qu’elle ait donné naissance à un enfant dix ans après la ménopause est déjà un fait assez rare. Mais c’est l’identité de l’enfant qui fait de cette naissance un évènement extraordinaire: Casey a accouché de son propre petit-fils.

Kristine Casey a servi de mère porteuse à sa fille, Sara Connell, qui essayait d’avoir un enfant depuis des années sans succès. Le petit Finnean est le fruit de la fécondation d’un ovule de Sara Connell par le sperme de son mari Bill. Dans le cas de Finnean, c’est Kristine Casey elle-même qui a eu l’idée de devenir la mère porteuse pour l’enfant de sa fille après avoir entendu parler de la possibilité d’accoucher après la ménopause. Sara Connell raconte:

«L’idée d’avoir un membre de sa famille prêt à faire cela pour nous nous semblait si extraordinaire. […] Ce qui a fait la différence pour moi, c’est quand Kris a dit que c’était un appel qui venait du fond de son corps. Impossible d’être plus convaincant que cela.»

Une fois la décision prise, Kristine Casey a subi une batterie de tests pour évaluer sa santé physique et mentale, et comme le veut la loi de l’Illinois sur les mères porteuses. Elle a ensuite suivi un traitement aux hormones pour préparer son utérus à la grossesse, et est tombée enceinte lors de la deuxième tentative de fécondation in vitro. Le Dr Carolyn Coulam explique dans les colonnes du Tribune:

«Si vous donnez des hormones à l’utérus, il se comportera comme un jeune utérus. Le succès de la grossesse dépend habituellement de la l’âge de l’ovule, non de celui de l’utérus.»

Les accouchements pour les femmes ménopausées restent un évènement rare, mais leur nombre a augmenté au cours des dernières années avec le recours plus fréquent à la fécondation in vitro notamment. Selon les chiffres du ministère de la Santé américain, la plus vieille femme à avoir accouché dans l’Etat de l’Illinois avait 58 ans quand elle a eu son enfant en 2006, même si les données sur les naissances après 2008 ne sont pas encore disponibles, rapporte le Chicago Tribune.

L’histoire des Connell n’est en fait pas si rare qu’on pourrait le penser, rapporte ABC News. Le premier cas similaire date de 1987 quand une femme sud-africaine avait donné naissance à trois petits-fils d’un coup, des triplés.

Photo: pregnant silouhette/mahalie via Flickr CC License by

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte