Monde

Comparution immédiate pour Silvio Berlusconi

Temps de lecture : 2 min

Silvio Berlusconi devrait comparaître devant les juges pour abus de pouvoir —des pressions sur des policiers— et relations sexuelles avec une prostituée mineure, en l'occurrence Karima «Ruby» El-Mahroug. C'est ce qu'a ordonné le mardi 15 février, une magistrate milanaise.

Les recommandations du parquet ont été suivies. Le parquet affirmait avoir en sa possession des «preuves évidentes pour renvoyer Silvio Berlusconi devant la justice.» Plusieurs extraits avaient par ailleurs déjà été révélés dans la presse ces derniers jours.

Trois femmes, Carmen D'Elia, Orsolina De Cristofaro et Giulia Turri, magistrates du tribunal de Milan composeront donc le collège chargé de juger le Président du Conseil le 6 avril 2011.

L'opposition a appelé à sa démission immédiate. Massimo Donadi, président d'Italia dei Valori (parti de gauche) a ainsi déclaré:

«Silvio Berlusconi se présentera au procès et il démissionnera. Deux Italiens sur trois ont perdu confiance en lui. Le gouvernement est en minorité dans tout le pays et si le président a les intérêts de l'Italie dans son coeur, il ira se présenter au jugement.»

Il a été rejoint par le président des Verdi (les Verts) Angelo Bonelli et Dario Franceschini, président des députés du Pd. De son côté, Silvio Berlusconi n'a pas commenté la décision. Il est retourné à Rome après avoir refuser de participer à une conférence de presse à Catane. Ses avocats ont ensuite déclaré:

«Nous ne nous attendions pas à autre chose.»

Le parti de Berlusconi parle d'une «agression contre le président du Conseil» et d'un «procès infini qui a commencé il y a 17 ans.»

Selon le Monde, le Cavaliere est passible de trois ans de prison pour recours à la prostitution et de douze ans de réclusion pour abus de fonction.

Photo: 18 Silvio Berlusconi 2 / Alessio85 via Flickr CC License by

Slate.fr

Newsletters

La «culpabilité blanche» à l'ère de Trump façonne les primaires démocrates

La «culpabilité blanche» à l'ère de Trump façonne les primaires démocrates

L'égalité raciale devient un thème de campagne chez les Démocrates blanc·hes.

En Catalogne, la condamnation des indépendantistes ravive la tension

En Catalogne, la condamnation des indépendantistes ravive la tension

La sentence qui est tombée sur ces personnalités à la suite de la tentative de sécession de 2017 promet d'hystériser les débats de la campagne pour les élections générales du 10 novembre.

À Londres, les mamans d'Extinction Rebellion en première ligne

À Londres, les mamans d'Extinction Rebellion en première ligne

Depuis le 7 octobre, le mouvement a lancé deux semaines de «rébellion internationale» pour pousser le gouvernement britannique à agir face à la crise écologique.

Newsletters