Culture

Banksy, le nominé dérangeant des oscars

Temps de lecture : 2 min

Sur les 200 nominés aux oscars 2011, il y en a peut-être un que l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences (qui organise et contrôle l'attribution des distinctions) préfèrerait ne pas accueillir au Kodak Theater, le 17 février. Il s'agit de Banksy, l'artiste grapheur britannique mondialement connu pour ses oeuvres sur le mur qui sépare la Palestine d'Israel et pour ses installations décalées dans les grands musées.

Banksy a été nominé pour son premier film, qui raconte l'histoire de Thierry Guetta, un Français excentrique qui se reconvertit en documentariste en suivant les traces des maîtres du Street Art, lit-on sur cinemovies. Alors qu'il apprenait sa nomination pour Faites le Mur, l'artiste avait déclaré:

«Je n'adhère pas vraiment au concept des cérémonies, mais je me prépare à faire des exceptions pour toutes celles où je serai nommé

Une nomination surprise pour un personnage particulier: Banksy ne montre jamais son visage en public, même dans le film on ne voit que sa silhouette encapuchonnée, et il n'a admis être le réalisateur de Faites le Mur que quelque mois après sa diffusion... des particularités qui risquent de créer la pagaille au sein de l'Académie des Oscars, affirme The Wrap. Pour une organisation qui vante sa sécurité et ses décors, il y a quelque chose de dérangeant dans l'idée d'un gagnant d'oscar se pavanant déguisé sur scène, ou qui reçoit le prix sans révéler son identité.

«Ce qui est amusant dans l'histoire, affirme Bruce Davis, directeur exécutif de l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences, c'est que si le film gagne et que cinq types déguisés en singe [d'après des rumeurs, Banksy porterait parfois un masque de singe en public] montent sur scène et déclarent “Je suis Banksy!” A qui diable donnons-nous l'oscar?»

Afin d'éviter ces inconvénients, Davis a mis en place une procédure spéciale.

«C'est la partie drôle du boulot. Il y a toujours un taré auquel on n'avait jamais pensé.»

Voilà donc ce qui se passera si Banksy gagne: du moment où il ne veut pas révéler son identité, l'Académie préfère qu'il ne se montre pas sur scène. Ce sera alors le producteur exécutif de Faites Le Mur, Jaimie D'Cruz, qui prendra l'oscar pour lui-même et pour Banksy, sans manigances supplémentaires. De toute façon, Banksy recevra quand même son oscar: il a en effet signé et retourné le formulaire requis de tous les candidats à l'oscar, en promettant qu'il ne vendra pas ni ne transférera la propriété de la statuette à quelqu'un d'autre.

Photo: Graffiti in Bethlehem, Pawel Ryszawa, wikimedia.

Slate.fr

Newsletters

Silence, on mange!

Silence, on mange!

Le cinéma français n’aime rien tant que casser la croûte. À tel point que la cuisine et la gastronomie sont devenues un élément central de ses chefs-d’œuvre. Ou de ses navets.

«La Fête des Mères», mais pas celle de l'engagement politique

«La Fête des Mères», mais pas celle de l'engagement politique

Le gentil film-catalogue de Marie-Castille Mention-Schaar, qui sort opportunément à quatre jours de la fête des mères, évite avec souplesse toute forme de prise de position politique.

Twin Peaks, le retour: la plus grande série du monde, du cosmos et de l'univers tout entier

Twin Peaks, le retour: la plus grande série du monde, du cosmos et de l'univers tout entier

[BLOG You Will Never Hate Alone] Je n'attendais rien des nouveaux épisodes de la série culte et j'étais un âne de penser de la sorte.

Newsletters