Monde

Moretti ne veut pas que la Rai coupe son Caïman

Slate.fr, mis à jour le 10.02.2011 à 13 h 02

Dans la scène finale du Caïman, le réalisateur italien Nanni Moretti joue le rôle du président du Conseil Silvio Berlusconi. Condamné à 7 ans de prison dans le film, l'homme politique italien retourne la foule en déclarant que la démocratie est en péril, et que les citoyens ont le droit de réagir de n'importe quelle façon. Le peuple lance alors des cocktails Molotov contre les magistrats, raconte l'Unità. Un film prophétique, au moment où le parquet demande le jugement immédiat de Silvio Berlusconi pour son implication dans le scandale de Rubygate?

En tout cas, cinq ans après la sortie du film, en 2006, cette scène semble encore déranger: elle devait passer dans le cadre d'une émission de RaiTre, Parla con me, mais le vice-directeur de la Rai, Antonio Marano, a décidé de couper la séquence, en la faisant passer de 7 à 3 minutes. Irrités par cette décision, Nanni Moretti et l'équipe des auteurs du programme ne vont donc pas du tout diffuser la scène, lit-on sur la Repubblica. Marano aurait envoyé une lettre en demandant de ne pas diffuser plus de 3 minutes de film, car selon lui, cela dévaluerait le produit et cela empêcherait de programmer le film sur n'importe quelle chaîne de la Rai ultérieurement. A ce moment-là Moretti, qui avait donné son consentement pour la diffusion de la séquence finale, s'est dit opposé à la coupe décrétée par le vice-président de la Rai.

La décision de diffuser la séquence finale du Caïman avait été prise après la polémique sur la non diffusion du film, toujours sur RaiTre, explique Il Fatto Quotidiano. Rai Tre avait en effet demandé l'autorisation de programmer le film en première partie de soirée, autorisation refusée par la Rai, qui avait assuré que le film devait être diffusé sur la chaîne RaiUno. Le directeur de RaiTre, Paolo Ruffini, confirme: «Je suis toujours disponible pour le passer à n'importe quel moment», déclare-t-il.

«Nous nous trouvons face à une émergence démocratique, commente Francesco Pardi, de l'Italie des Valeurs. La censure préventive est typique des régimes autoritaires, mais dans ce cas l'inquiétude est d'autant plus importante que ce sont l'ensemble des initiatives prises par la droite qui suscitent des craintes pour la santé de la démoctratie dans notre pays

Photo: Nanni Moretti (Brunico, 19 agosto 1953) al Giffoni Film Festival nel 1986, wikimedia.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte