France

Le France de retour en 2015?

Slate.fr, mis à jour le 09.02.2011 à 15 h 30

Et si le France renaissait? Un entrepreneur privé, Didier Spade a obtenu l'autorisation de réutiliser ce nom mythique, et travaille depuis deux ans à la construction d'un «Nouveau France».  Selon France Info, ce projet sera présenté dans le cadre d'une grande exposition organisée par le musée national de la Marine (du 9 au 23 octobre 2011) et consacrée au France, cet ancien fleuron de la marine française.

Ce projet actuellement à l'étude est évalué à 300 millions d'euros et devrait voir le jour à «l'horizon 2015» selon France Info. Moins long et plus futuriste que son glorieux aîné, le paquebot pourrait transporter 600 passagers.

Une première vidéo 3D du projet a été mise en ligne. Sur son site, Didier Spade assure que ce paquebot «doté des toutes dernières technologies disponibles sera aussi un navire écologique et moins consommateur d'énergie». Désirant renouer avec une «certaine idée de la croisière», le «Nouveau France» disposera d'un «jardin palmeraie qui s'étendra sur plus de 1.500 m2, un peu comme si partir en croisière à bord du France revenait à séjourner sur une île».

Le France, lancé le 11 mai 1960 par le général de Gaulle devant une centaine de milliers de personnes, reste inscrit dans la mémoire collective de nombreux Français. «Le paquebot s'arrime à une nostalgie heureuse, une période de grandeur, de développement économique inégalé», comme l'explique Laurence Haloche, journaliste au Figaro. 

Devenu le Norway puis en fin de vie le Blue Lady, le paquebot avait eté intégralement démantelé en Inde en 2008, et non pas coulé «par le plus grand navire de guerre» conformément au souhait émis par Michel Sardou dans sa chanson éponyme.

Pour réécouter la chanson de Michel Sardou :

Photo: capture d'écran du site Reconstruire le France.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte