Life

L'Homo Sapiens a-t-il quitté l'Afrique il y a 127.000 ans?

Slate.fr, mis à jour le 31.01.2011 à 21 h 17

La découverte d'outils en pierre aux Emirats Arabes Unis a rouvert la question de la migration de l'Homme moderne hors de sa patrie ancestrale en Afrique de l'est. Jusqu'alors, on pensait que les hommes étaient apparus en Afrique il y a 200.000 ans avant de partir parcourir le monde il y a 50.000 ans.

Mais si les outils en pierre découverts par une équipe allemande dans les Emirats Arabes Unis ont bien été façonnés par des hommes, ils prouveraient que ceux-ci ont quitté l'Afrique bien plus tôt: il y a 127.000 ans.

La découverte est passionnante (io9 propose un extrait des questions/réponses de la conférence de presse des scientifiques pour plus de détails sur leurs trouvailles), mais elle pose davantage de questions qu'elle n'apporte de réponses, explique le New York Times: les êtres qui ont atteint le site de Djebel Faya, où les outils ont été retrouvés, étaient-ils des Homo Sapiens? Si oui, ont-il poursuivi leur voyage ensuite ou sont-ils morts sur place?

Les outils découverts vont aussi à l'encontre d'une autre théorie de certains paléontologues, qui estiment qu'une avancée sociale, culturelle, ou évolutionnaire, était nécessaire pour que les Homo Sapiens quittent l'Afrique: les outils de Djebel Faya sont similaires à ceux trouvés en Afrique, suggérant qu'une amélioration du climat –transformant temporairement le désert arabique en prairies traversables par les chasseurs et les cueilleurs–, pourrait être tout ce dont les Homo Sapiens ont eu besoin.

Mais pour le paléoanthropologue à l'origine de la théorie de l'avancée sociale/culturelle/évolutionnaire, l'émergence d'un avantage comportemental ou social était nécessaire pour que les Homo Sapiens puissent triompher des autres groupes humains qui les entouraient. Une barrière devait être surmontée, sans quoi les Homo Sapiens auraient pu sortir d'Afrique il y a 200.000 ans.

D'autant plus qu'aucun fossile humain n'a été trouvé près des outils, qui aurait pu confirmer qu'ils avaient bien été fabriqués par des Homo Sapiens et pas par des hommes de Néandertal par exemple. Le Figaro rappelle que la découverte de sépultures ayant 120.000 ans en Israël avait déjà soulevé ces questions, avant que les paléontologues ne démontrent que cette lignée s'était éteinte 80.000 ans plus tard sans s'être étendue davantage.

Photo: Re-Evolution? Is this the correct direction?/BlatantNews.com via Flickr CC License by

 

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte