Monde

Le Pakistan a plus d'armes nucléaires que l'Inde

Slate.fr, mis à jour le 31.01.2011 à 10 h 27

L’arsenal nucléaire du Pakistan dépasse désormais clairement celui de l’Inde, selon des estimations d’experts non-gouvernementaux citées par le Washington Post. Le pays détiendrait en effet plus de 100 armes nucléaires déployées, après avoir «accéléré de manière significative sa production d’uranium et de plutonium pour produire des bombes et avoir développé de nouvelles armes pour les expédier».

Le journal explique que cette course aux armements dans la région «pose un dilemme à l’administration Obama, qui a tenté d’améliorer ses liens économiques, politiques et militaires avec l’Inde tout en tentant d’approfondir ses relations avec le Pakistan, qui est une pièce cruciale de sa stratégie dans la guerre en Afghanistan». Quant au Pakistan, il craint que «les Etats-Unis tentent de contrôler ou de limiter son programme d’armement et favoriser l’Inde».

Inquiétude de Ban Ki-moon

Fin janvier, l’agence Reuters rappelait que le Pakistan empêche depuis un an l’émergence d’un «consensus sur le début de négociations pour arrêter la production de plutonium et d’uranium enrichi, et insiste sur le fait que les stocks existants de matière fissile doivent être inclus, afin de contrer l’avantage stratégique supposé de l’Inde». En effet, comme l’explique le Washington Post, «si le Pakistan a produit davantage d’armes nucléaires, on estime que l’Inde dispose d’un stock plus important de matière fissile pour de nouvelles armes». Le secrétaire général de l’Onu Ban Ki-moon a estimé que plus longtemps cette impasse persisterait, «plus grave serait la menace nucléaire —celle des arsenals existants, celle liée à la prolifération de telles armes et à leur possible acquisition par des terroristes».

En décembre dernier, le New York Times consacrait un long article, à partir des révélations des câbles de Wikileaks, aux relations américano-pakistanaises sur le nucléaire. Il expliquait notamment que le vice-président Joe Biden avait demandé de manière répétée à un général pakistanais, lors d’une visite sur le terrain juste avant l’investiture de l’administration Obama, si les Etats-Unis et le Pakistan avaient bien «le même ennemi». Les Etats-Unis se sont également inquiétés de la lenteur du pays à se débarrasser d’un stock d’uranium enrichi installé à proximité d’un réacteur nucléaire.

Photo: une explosion nucléaire. BlatantNews via Flickr CC License by.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte