Life

Il veut recréer l'Atlantide

Slate.fr, mis à jour le 27.01.2011 à 13 h 59

Alors que certains voudraient coloniser Mars, un prophète aquatique se tourne vers l'océan. Dennis Chamberland, ancien ingénieur de la Nasa, voudrait que tous les humains vivent sous l'eau d'ici un siècle, raconte The Smart Set. Dans ce but, il travaille dur pour installer la première colonie. Sa nouvelle Atlantide s'appellera Aquatica, elle a déjà un drapeau et quelques dizaines d'explorateurs (principalement américains) qui travaillent pour elle, dont le réalisateur James Cameron.

Sur son site, Atlantica Expeditions, Dennis Chamberland propose de devenir membre de la Ligue des Nouveaux Mondes («League of the New Worlds») et ainsi de soutenir la recherche pour les colonies ou devenir un colon soi-même:

«Nous sommes les premiers humains qui vont emménager là-bas dans l'intention de ne plus jamais appeler la terre ferme notre foyer. Nous représentons la première génération qui vivra sous la mer.»

Depuis le siège d'Atlantica, dans un bateau à Key Largo en Floride, il mène des missions d'exploration dans le but d'installer la première colonie dès 2015. Il projette d'y passer le reste de sa vie an compagnie de sa femme et de son chat. De la science-fiction? Dennis Chamberland en a écrit beaucoup du temps où il travaillait pour la recherche spatiale, mais il présente son projet comme tout ce qu'il y a de plus sérieux.

Pour l'instant, Atlantica reste au stade de l'expérience, mais avance à grand pas. En s'inspirant du Scott Carpenter Space Analog Station, un engin de simulation spatiale sous-marin de la Nasa, Dennis Chamberland a conçu un module d'habitation sous l'eau, le New World Explorer. Deux personnes devraient pouvoir y vivre pendant des semaines, pour des essais scientifiques, au départ, puis ces modules pourraient être accrochés les uns aux autres et former une colonie sous-marine à la manière des stations spatiales.

Une émission de VBS expose le projet:

Dennis Chamberland affirme que sa démarche constitue une mission pour la planète:

«[Les habitants d'Aquatica] seront les premiers citoyens d'une nouvelle  génération de l'océan dont le but principal sera de surveiller et protéger continuellement l'environnement océanique mondial.»

Sur son site, il exprime sa motivation fondamentale, qui est d'«ouvrir un espace à la surface bien plus étendu que les terres émergées, minuscules en comparaison». Bref, de remédier à la surpopulation en s'installant sous l'eau.

Stefany Anne Goldberg, l'auteur de l'article sur The Smart Set, émet quelques doutes par rapport à cette explication. Pour elle, Chamberland est avant tout un utopiste aux relents messianiques:

«L'argument selon lequel les fonds marins sont un meilleur habitat, ou même que la vie sous l'eau fournira plus d'espace et sera plus excitante, ne forme pas le coeur du message de Chamberland. Il nous dit qu'Atlantica sera une vie avec des objectifs plus importants que la vie sur terre. Une opportunité pour la découverte. Pour la renaissance. Ce sera une vie meilleure.»

En attendant, la prochaine échéance pour Dennis Chamberland et 14 autres «aquanautes» sera de battre le record de temps passé sous l'eau, établi à 69 jours en 1991. Le 4 juillet 2012, ils tenteront un premier essai en s'immergeant à 60 mètres de profondeur, pendant au moins 90 jours. 

Photo: Fish Tank, par futureloveparadise, Flickr CC License by.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte