Monde

Les Chinois se font psychanalyser sur Skype et à la télévision

Slate.fr, mis à jour le 25.01.2011 à 17 h 24

Dans un Etat totalitaire, pas facile de confier ses soucis à un étranger, allongé sur un divan. Pourtant, depuis deux ans, les Chinois commencent à se passionner pour la psychanalyse, raconte Evan Osnos dans The New Yorker.

La Révolution culturelle puis le passage accéléré à une économie de marché ont fait des dégâts dans les psychés –en témoignent les récents suicides dans les usines de Foxconn. Aujourd'hui, un Chinois sur cinq souffrirait de problèmes psychologiques.

Des Américains ont implanté un réseau dans les années 2000 en Chine, avec la possibilité pour les patients de se faire suivre par des psychanalystes étrangers en passant par Skype. Un projet ambitieux, puisque dans la société chinoise traditionnelle les troubles psychologiques sont considérés comme des signes de faiblesse, qui se soignent par les herbes médicinales.

Depuis, la psychanalyse et la psychothérapie sont devenues si populaires qu'un programme de télé permet aux familles de passer sur le divan sur un plateau de télévision, sur CCTV. Voici un extrait de ce programme, commenté par l'auteur de l'article:

Photo: «Sometimes a cigar is just a cigar.» —Sigmund Freud / miss_millions via Flickr CC License by

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte