Monde

Attentat à Moscou: 35 morts, un Français blessé

Slate.fr, mis à jour le 25.01.2011 à 15 h 26

  • Un attentat-suicide a frappé, lundi 24 janvier, Domodedovo, un aéroport près de Moscou, peu après 16h30 heure locale (14h30 heure française).
  • Bilan de l'attentat mardi matin: 35 morts, plus d'une centaine de blessés dont un Français
  • Les autorités accusent des mouvements séparatistes du nord-Caucase. Les terroristes auraient opéré à deux et seraient morts dans l'attentat.

10h45 [Associated Press] Le président russe Dmitri Medvedev a attaqué la direction de l'aéroport en estimant qu'elle avait une part de responsabilité:

«Ce qui est arrivé montre qu'à l'évidence il y a eu des violations des procédures de sécurité. Ceux qui prenaient les décisions sur le terrain et la direction de l'aéroport devront en répondre»

Interrogé par Interfax, un porte-parole de l'aéroport a répondu que la surveillance des personnes au sein de la zone d'arrivée de l'aéroport incombait à la police des transports.

9h45 [Associated Press/Reuters/RIA Novosti] Selon les informations publiées par RIA Novosti, les terroristes auraient opéré à deux et seraient tous deux morts dans l'attentat. A l'appui de cette thèse, l'agence cite une source policière:

«L'explosion s'est produite au moment où une terroriste a ouvert son sac. Elle était accompagnée d'un homme qui se tenait à ses côtés. L'explosion lui a arraché la tête. [...] Il n'est pas exclu que les terroristes aient voulu laisser le sac dans la salle et que l'explosion se soit produite accidentellement ou ait été déclenchée à distance, mais pour l'instant on n'a pas trouvé d'éléments confirmant cette dernière hypothèse.»

D'après les derniers bilans publiés pendant la nuit, le nombre de morts est désormais de 35, dont deux Britanniques, un Allemand et un Bulgare. 18 victimes auraient été identifiées, selon RIA Novosti. Le nombre de blessés est encore incertain: 110 selon le ministère des Situations d'urgence, cité par l'agence AP, ainsi que selon le ministère de la Santé, cité par l'AFP, selon qui 43 blessés étaient dans un état grave ou critique. On compte un Français, du nom de Frédéric Ortiz, parmi les blessés, selon l'AFP. L'agence Reuters parle elle de plus de 150 blessés, alors que le chiffre est monté dans la journée de lundi jusqu'à 180.

19h15 [Interfax] Le dernier bilan officiel publié par les autorités russes est de 34 morts et 168 blessés. Un Britannique figurerait parmi les victimes, ainsi que d'autres étrangers.

18h45 [Interfax/RIA Novosti] Selon une source proche de l'enquête, la tête décapitée d'un des suspects aurait été retrouvée sur les lieux de l'attentat.

18h30 L'Elysée a réagi dans un communiqué en condamnant «avec la plus grande fermeté l'attentat odieux» perpétré à Moscou et en assurant les autorités russes «de l'entière solidarité de la France face à cet acte terroriste barbare et lâche». Barack Obama a lui condamné un «acte de terrorisme scandaleux» et Anders Fogh Rasmussen, le secrétaire général de l'Otan, a condamné «fermement» l'attentat sur Twitter.

18h15 Cet attentat survient après de récentes déclarations tendues des autorités russes et tchétchènes. Comme l'expliquait ce lundi Courrier international, le chef de la république de Tchétchénie, Ramzan Kadyrov, a déclaré que «les déclarations provocatrices de Vladimir Jirinovski représentent une menace pour l'intégrité et la sécurité nationale de la Russie», en référence à des propos télévisés du député ultranationaliste russe, qui a affirmé récemment que le principal problème des Russes était le Caucase du nord. 

18h On commence à en savoir un peu plus sur le lieu précis où a eu lieu l'attentat, qui avait été localisé dans un premier temps dans la zone bagages. Une porte-parole de l'aéroport a ainsi affirmé à Interfax qu'il avait eu lieu dans la partie en accès libre de la zone d'arrivée des vols internationaux. Citant des sources proches de l'enquête, le Guardian le situait d'abord dans le «salon» (lounge) près de cette zone internationale, avant de «déplacer» sa localisation en adoptant celle du site russe Gazeta.

17h45 Plusieurs sites publient des propos de témoins visuels de l'attentat. BBC News cite ainsi Mark Green, un Britannique arrivé sur un vol British Airways peu avant:

«Nous nous apprêtions à sortir du hall d'arrivée pour aller vers la voiture, et là il y a eu une formidable explosion, un grand "bang"... Mon collègue et moi nous sommes regardés et avons dit "Mon Dieu, on aurait dit une voiture piégée ou quelque chose du même genre", tellement le bruit était choquant.»

17h20 [Interfax] Selon une source au sein des autorités russes, trois hommes seraient recherchés pour leur participation à l'attentat. Ils seraient liés au mouvement insurgé dans le Nord-Caucase et la police n'écarterait pas la possibilité que l'un d'entre eux se soit lui-même fait exploser lors de l'attentat.

17h10 Les premières images de l'attentat commencent à filtrer: voici par exemple une vidéo postée par l'internaute @stas_grygoriev.

Le président Dmitri Medvedev, qui a reporté son déplacement au Forum mondial de Davos, s'est également exprimé dans une allocution télévisé où il a confirmé l'origine terroriste de l'attentat:


Les attentats les plus meurtriers en Russie depuis 1999

9 septembre 1999 : un attentat contre un immeuble d'habitation à Moscou tue 92 personnes et en blesse 264 autres.

13 septembre 1999 : un attentat similaire contre un autre immeuble d'habitation à Moscou fait 124 morts. Ces deux attentats sont attribués aux indépendantistes tchétchènes.

23 octobre 2002: prise d'otages du théâtre de Moscou par un commando tchétchène. Les forces spéciales russes usent d'un gaz dangereux lors de l'assaut, tuant 169 personnes (dont 128 otages).

5 juillet 2003: un attentat suicide dans un concert à Moscou fait 15 morts et 50 blessés.

6 février 2004: une bombe explose dans une rame de métro à Moscou, tuant 40 personnes.

24 août 2004: deux Tchétchènes se font exploser à bord de deux avions au départ de Domodedovo, tuant 89 personnes.

fin août 2004: un kamikaze fait exploser une voiture au nord de Moscou: 8 morts et une vingtaine de blessés.

29 mars 2010: deux attentats-suicides dans le métro moscovite font 39 morts et 102 blessés.


 16h45 Le bilan de l'attentat évolue rapidement. Selon des informations du ministère de la Santé russe citées par les agences Ria Novosti et Interfax, il a fait au moins 31 morts et 130 blessés, dont vingt dans un état grave. Les premiers bilans publiés faisaient état de 10 puis 20 morts. Cet attentat va en tout cas être le plus meurtrier depuis le double attentat du 29 mars 2010 dans le métro de Moscou.

D'après l'agence Associated Press, il s'agit également du premier attentat contre un aéroport moscovite depuis 2004. Demodovo, situé à 42 km au sud-est de Moscou et qui transporte 22 millions de personnes par an, est «généralement vu comme l'aéroport moscovite le plus moderne, mais ses procédures de sécurité ont été remises en question», explique l'agence.

16h30 [Interfax] Le président russe Dmitri Medvedev a déclaré que l'attentat constituait la preuve que toutes les mesures de sécurité n'étaient pas respectées et a réclamé qu'un «régime spécial» de sécurité soit introduit dans tous les "hubs" (plateformes de correspondance) aériens ou ferroviaires. Selon l'agence de presse russe, des avions en provenance de Düsseldorf, Odessa et Londres ont atterri à Domodedovo peu avant l'explosion.

16h10 [Ria Novosti] Le kamikaze se trouvait parmi les personnes attendant les voyageurs en provenance des vols internationaux. La puissance de l'explosion s'élevait à 5 kg d'équivalent TNT.

Photo: un blessé à l'aéroport de Domomedovo. REUTERS/Tatyana Makeyeva.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte