Monde

Obama s'est-il teint les cheveux pour impressionner Hu Jintao?

Temps de lecture : 2 min

Barack Obama se serait-il teint les cheveux pour apparaître sous son meilleur jour lors du voyage historique réalisé par le président chinois Hu Jintao à Washington?

Le Dailymail s'interroge après avoir comparé deux photos prises à une semaine d'intervalle. En l'espace de sept jours, le teint très grisonnant des cheveux de Barack Obama est redevenu très noir.

En mars 2009, le New York Times s'était déjà étonné que sa chevelure se soit considérablement teintée de gris depuis le début de son investiture, un phénomène déjà observé sur ses prédécesseurs. «Il s'agissait de la plus importante visite d'un dirigeant chinois depuis 30 ans, qui peut blâmer Obama d'avoir voulu donner une meilleure image de lui-même?» tente de justifier le Dailymail.

Plus cynique, Gawker déclare : «Imaginons que Barak Obama se soit teint les cheveux! C'est quoi la prochaine étape, une rhinoplastie pour Joe Biden?»

Les évolutions capillaires de nos dirigeants ne cessent de monopoliser l'attention, chacun cherchant à percevoir un message politique dans ces transformations. Ainsi, lors d'une interview télévisée réalisée le 12 juillet 2010, l'apparition de cheveux blancs chez Nicolas Sarkozy avait également fait l'objet de nombreux commentaires.

Photo: Hu Jintao et le couple Obama à Washington, 19 janvier 2011, REUTERS/Jim Young

Slate.fr

Newsletters

Docteur américain échange opioïdes contre argent ou rapport sexuel

Docteur américain échange opioïdes contre argent ou rapport sexuel

Aux États-Unis, plus de soixante professionnel·les de la santé ont été arrêté·es pour prescription illégale d'antidouleurs.

Le rapport Mueller confirme que la porte-parole de Trump est une menteuse

Le rapport Mueller confirme que la porte-parole de Trump est une menteuse

Sarah Sanders a avoué avoir inventé de fausses informations sur le limogeage de l'ancien directeur du FBI, James Comey.

Andrew Yang, le candidat geek qui veut convertir les États-Unis au revenu universel

Andrew Yang, le candidat geek qui veut convertir les États-Unis au revenu universel

Il n’est pas le plus connu des Démocrates qui briguent la présidence, mais le businessman est sans doute le plus original.

Newsletters