Culture

Le papa de Martine est mort

Temps de lecture : 2 min

Marcel Marlier est décédé le 18 janvier dernier. Le dessinateur belge était le créateur de Martine, petite fille modèle et héroïne d'une série de livres dessinés débutée en 1954 avec Martine à la ferme.

Après avoir pris des cours aux arts décoratifs à Tournai, enseigné le dessin et illustré des ouvrages pédagogiques, Marlier crée Martine en collaboration avec Gilbert Delahaye, chargé des textes. Les épisodes sont publiés par Casterman à un rythme plus ou moins régulier (environ un par an) et retrace à chaque fois une nouvelle activité de Martine (Martine à la mer, Martine à l'école, Martine fait du théâtre...).

Depuis sa création, la série, traduit dans plusieurs pays, propose 60 titres et aurait un tirage total de 85 millions d'exemplaires. Elle est inscrite dans l'imaginaire collectif au point d'être accusée dans les années 1980 de donner une image de la femme «sexiste et rétrograde».

En 2007, Martine connaît un succès surprenant sur Internet. Des sites comme le Martine cover generator permettent de détourner les couvertures originales en modifiant les titres, donnant un sens radicalement différent aux illustrations de Marlier. Un phénomène qui provoque l'intervention de l'éditeur Casterman. Le webmaster du Martine cover generator témoignait à l'époque sur Ecrans.fr:

«Ils m’ont indiqué que compte tenu de l’objectif désintéressé de mon site, ils renonçaient à toute action juridique à mon encontre pour autant que je le ferme sous 72 heures.»

Rebaptisés, certains titres de Martine sont encore en libre circulation sur la toile.


Photo: Martine / culture.culte via Flickr CC License by, détournements de Martine sur le site Nintendo-town.fr.

Slate.fr

Newsletters

Cinéma: des films inédits, surprenants, classiques ou à rattraper en DVD

Cinéma: des films inédits, surprenants, classiques ou à rattraper en DVD

Petit florilège de parutions récentes, monts inconnus et merveilles à redécouvrir. La plupart sont également accessibles en VOD, mais sans les suppléments (bonus audiovisuels, livres et livrets), et pas forcément avec la même qualité d'image et de son.

Disco polo: de la salle des fêtes aux grandes chaînes télé, le phénomène qui divise la Pologne

Disco polo: de la salle des fêtes aux grandes chaînes télé, le phénomène qui divise la Pologne

Depuis une dizaine d'années, le disco polo s’impose comme référence de l’industrie musicale polonaise. Au point d'attirer l'attention des politiques et d'exaspérer les milieux intellectuels.

Au Brésil, des salles vides pour un film qui est pourtant le plus gros succès du moment

Au Brésil, des salles vides pour un film qui est pourtant le plus gros succès du moment

Les entrées de «Rien à perdre», biopic du fondateur de l'Église universelle du Royaume de Dieu, battent des records. Mais presque aucun spectateur ne va voir le film.

Newsletters