Une bière par jour, c'est bon pour la santé

Les Anglais ont un dicton: «An apple a day keeps the doctor away» (une pomme par jour vous tient éloigné du médecin). Il semblerait que la maxime puisse s'appliquer également à la bière.

La consommation de bière avec modération peut réduire les risques de diabète et d’hypertension, et même aider à perdre du poids, selon une récente étude réalisée par des médecins espagnols. En fait, la bière contient de l'acide folique, des vitamines, du fer et du calcium, qui ont des effets protecteurs pour le système cardiovasculaire, et a les mêmes effets positifs pour la santé que ceux attribués au vin en quantité modérée, expliquent les scientifiques.

L’étude a été menée conjointement par l’université de Barcelone, la Hospital Clinic de Barcelone et l’Institut de santé Carlos III de Madrid. Les Dr Estruch et Lamuela ont étudié 1.249 hommes et femmes de plus de 57 ans, et ont observé que ceux qui boivent des faibles quantités de bière de manière régulière avaient moins de risques de souffrir de diabète et d’hypertension et avaient moins de graisse corporelle, rapporte Richard Alleyne, journaliste scientifique du Telegraph britannique. Les chercheurs recommandent la consommation de bière (jusqu'à une pinte par jour) combinée à de l’exercice physique et à un régime méditerranéen riche en poissons, fruits, légumes et huile d’olive. Le docteur Ramon Estruch, co-auteur de l’étude, explique:

«La consommation modérée de bière est associée à des bénéfices nutritionnels et pour la santé. Elle n’est pas forcement associée à un gain de poids, car la bière ne contient pas de matière grasse et n’est pas très calorique.»

Les méfaits de la consommation «à l'anglaise»

«Nous détruisons un mythe, explique le Dr Lamuela. Nous savons que la bière n’est pas responsable de l’obésité

D’où vient alors l’idée largement répandue que la bière fait grossir? Selon les médecins, la consommation de bière «à l’anglaise», c'est-à-dire en grandes quantités et sans exercice physique, est responsable de cette idée reçue. Comme le souligne le Daily Mail, une pinte de bière (environ 500 ml) contient 200 calories, soit l'équivalent d'un café au lait fait avec du lait entier.  

Le Dr Estruch souligne la différence entre la culture espagnole, où l’on boit la bière dans des petits verre en accompagnement des tapas, et la culture britannique:

«Ici, les buveurs de bière ne ressemblent pas aux Britanniques, qui boivent en grande quantité, en restant souvent au même endroit tout en mangeant des chips et des saucisses.»

Depuis plus de dix ans, de nombreuses études ont montré les bienfaits de la bière consommée avec modération. Dès 2000, un article dans la revue scientifique Lancet suggérait les effets positifs de la bière. Le site de Forbes proposait quant à lui un tour d'horizon des études sur le sujet dans cet article de 2008.

Photo: Pendant la fête de la bière à Munich en septembre 2009. REUTERS/Kai Pfaffenbach 

Devenez fan sur , suivez-nous sur
 
LU SUR...
TOPICS
PARTAGER
LISIBILITÉ > taille de la police
SLATE CONSEILLE
Fête de la bière à la maison
À la une de Slate »
LU,VU&ENTENDU
LIFE -
Publié le 21/01/2011
Mis à jour le 21/01/2011 à 16h12