Monde

Coup de filet anti-mafia du FBI à New York

Temps de lecture : 2 min

Plus de 100 mafieux ont été arrêtés jeudi 20 janvier à New York dans ce qui représente un des plus grands coups de filet contre le crime organisé de l’histoire de la ville, rapporte le New York Times. Le FBI et les autorités locales ont opéré une vague de raids minutieusement préparés dans New York, le New Jersey et Rhode Island dans la matinée contre des membres suspectés des cinq grandes familles de la mafia new-yorkaise. Les poursuites portent sur des chefs d’accusation allant «du pari illégal au meurtre en passant le racket».

Le raid est le plus important depuis 2008, selon NBC New York, quand plus de 80 personnes suspectées d’appartenir au crime organisé avaient été arrêtées, dont John «Jackie the Nose» D’Amico et plusieurs membres de la famille Gambino. Malgré un déclin de l’influence de la mafia à New York, les familles maintiennent leur emprise sur le racket des travailleurs et la construction, et ont toujours des liens avec certains des syndicats les plus puissants de la ville.

Le ministre de la Justice américain David Holder a déclaré lors d’une conférence de presse:

«Les arrestations d’aujourd’hui marquent un pas important vers la dislocation des activités illégales de la Cosa Nostra. […] Comme nous le savons depuis des décennies, les opérations de la mafia peuvent avoir un impact négatif sur notre économie, non seulement à travers un large panel de d’escroqueries mais aussi l’imposition d’“impôts” mafieux illégaux dans nos ports, nos industries de la construction et chez nos commerçants. […] Certains pensent que le crime organisé appartient au passé; malheureusement, il y a encore des gens qui rackettent, intimident et victimisent des Américains innocents.»

Joe Coscarelli, qui tient le blog Runnin’ Scared du site Village Voice, a lu les chefs d’accusation disponibles en ligne et s’est amusé classer ses 20 surnoms préférés parmi les mafieux arrêtés, qui n’ont rien à envier aux personnages du Parrain ou des la série Les Sopranos: Anthony Cavezza, alias «Tony bagels», Franck «Meatball» Bellantoni, Vincenzo «Vinnie Carwash» Frogiero ou encore le numéro 1 de la liste, John Hartmann, surnommé «Lumpy» (Grumeleux), «Fatty» (Grassouillet) ou encore «Fats» (Gros).

Photo: Mafia, albertopveiga via Flickr CC License by

Slate.fr

Newsletters

Près des trois quarts des Russes ont une opinion positive de Staline

Près des trois quarts des Russes ont une opinion positive de Staline

Et pas loin de la moitié pensent que la répression stalinienne était justifiée au vu des résultats obtenus.

Après Notre-Dame, une levée de fonds pour des églises noires incendiées en Louisiane

Après Notre-Dame, une levée de fonds pour des églises noires incendiées en Louisiane

La médiatisation du drame de Notre-Dame de Paris a permis à une modeste collecte de dons d'avoir plus de visibilité.

En Algérie et au Soudan, les prémices de l'épisode 2 du Printemps arabe?

En Algérie et au Soudan, les prémices de l'épisode 2 du Printemps arabe?

Huit ans après les soulèvements historiques dans le monde arabe, les manifestations au Soudan et en Algérie confirment la marche de l'histoire en dépit des nombreux déraillements du premier train.

Newsletters