France

Quand la police anti-terroriste traque des colleurs d'affiches

Temps de lecture : 2 min

Depuis 2007, les incidents attribués à l'ultragauche semblent se multiplier. Pour un fumigène ou la détérioration d'un distributeur de billets, le ministère de l'Intérieur n'hésite plus à mobiliser la police anti-terroriste, relève Les Inrocks...

Dans son enquête, le magazine explique que le gouvernement a été très influencé par un rapport de 2008 rédigé par l'ancienne Direction centrale des renseignements généraux dans lequel on pouvait lire que «les faits et comportements observés sur notre territoire sont similaires à ceux recensés à la fin des années 1970 qui avaient été précurseurs de la constitution du groupe Action directe».

Depuis l'affaire de Tarnac en 2008, le gouvernement est donc sur le pied de guerre et mobilise d'importants moyens afin de surveiller tous les actes commis ou attribués à des mouvements «anarcho-autonome». S'appuyant sur des témoignages de magistrats et de policiers, les Inrocks affirme que des «enquêteurs de la section de la section antiterroriste (SAT) de la brigade criminelle» sont ainsi détachés afin de travailler sur des «collages d’affiches et les occupations d’agences commerciales par des autonomes».

Photo: Manifestation contre les lois répréssives / Aftershow via Flickr CC License By

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters