Partager cet article

La future première dame de Chine est une star de folk

En Chine, la probable future première dame est aussi la meilleure chanteuse folk du siècle selon ses fans. Peng Liyuan est la femme de Xi Jingping, récemment nommé vice-président de la Commission militaire centrale et probable successeur de Hu Jintao en 2013.

L'Espresso dresse un portrait détaillé, de sa naissance le 20 novembre 1962 dans la province du Shandong à son ascension. Après des études entièrement tournées vers la musique, elle remporte à 18 ans un prix pour une «performance exceptionnelle» au festival de la Chanson Nationale à Pékin. Le parcours de Peng ressemble à un scénario hollywoodien. À 23 ans, elle se décrivait ainsi:

«Je suis comme le panda, nous sommes deux trésors nationaux. Je dois avoir une attitude juste envers l'État qui a investi dans mon éducation et il serait temps que je rende les efforts fournis en me comportant avec dévotion.»

En 1982, elle prend part pour la première fois au Gala télévisé du Nouvel an chinois et trouve son public parmi les 800 millions de téléspectateurs. Elle rejoint ensuite la troupe de spectacle de l'armée, recevant du même coup le grade de major général.

Sa carrière est lancée. Un mélange de patriotisme et de tradition motivé par la volonté profonde de laver l'honneur de la famille terni par son père, catalogué contre-révolutionnaire de droite et parti se réfugier à Taïwan avec Sun Yatsen.

Un répertoire composé d'odes à l'armée populaire

«Des échecs dans ma vie? Je ne veux pas en parler. Ils ne sont pas importants et je n'ai jamais pensé à laisser tomber, j'ai toujours voulu devenir célèbre.»

En 1985, elle entre au Parti communiste chinois et gagne la distinction la plus élevée pour un artiste grâce à sont interprétation de Baimao Nu (La fille aux cheveux blancs). Un an plus tard , elle remporte le premier prix d'une compétition mondiale de chansons folks réunissant 65 pays.

Elle rencontre ensuite son futur mari, Xi Jingping. Un technocrate trentenaire décrit comme gris et sans charisme, un «plouc de la campagne» selon les termes utilisés dans un article du Zhangjiang Evening News retiré de l'Internet. Xi fait aussi partie de la caste des «princes rouges», ces fils de cadres du Parti, et parvient à séduire l'artiste.

Certains observateurs pensent aujourd'hui que la présence de Peng peut être un atout «capable de valoriser un style de pouvoir plus moderne». En attendant, le couple n'a jamais été vu ensemble en public. Leur dernière apparition commune a eu lieu lors de l'anniversaire des 60 ans du Parti communiste. Elle chantait alors sur la place Tiananmen pendant que son mari se tenait dans la tribune officielle.

Quelle place ont-ils dans le coeur des Chinois? Newsweek rappelle notamment que depuis Jiang Qin, la veuve de Mao, une actrice de Shanghai devenue célèbre pour son rôle dans la révolution culturelle, les femmes de dirigeants chinois ont surtout brillé par leur discrétion sur la scène publique.

Il semblerait d'ailleurs que le Parti communiste ne soit pas encore totalement prêt à exploiter l'image reconnue de la chanteuse. Les officiels soulignent son amour pour l'armée et les sacrifices personnels consentis pour le pays:

«Être un soldat, c'est mettre sa carrière entre parenthèse. Peng a perdu beaucoup d'opportunités de pouvoir chanter en étant rémunérée ou d'apparaître dans des publicités. Mais quand elle pense aux soldats qui sont touchés par ses chansons, elle sait que cette gloire et cet honneur sont irremplaçables.»

Néanmoins, depuis que son mari se rapproche des cercles du pouvoir, Peng est obligée d'annuler des concerts et des apparitions. Contrairement aux années précédentes, elle ne sera pas présente au Gala du Nouvel an chinois, le 3 février prochain.

Photo: Capture d'écran d'une vidéo du spectacle du Nouvel an chinois.

Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte