Monde

Une application pour aider les soldats américains en Afghanistan

Temps de lecture : 2 min

Il existe une application de smartphone pour tout… même pour essayer de gagner la guerre en Afghanistan. Les scientifiques du département de la Défense américain ont développé un programme de traduction instantanée de l’anglais au dari et au pashto, les deux principales langues d’Afghanistan, et inversement, utilisable sur des smartphones. Le logiciel Tanstac (abbréviation de «translation system for tactical use») est actuellement testé par des membres de la 101e division aéroportée dans la province orientale du Paktika.

L’officier du renseignement américain David McKim explique que le système est à l’essai pour six mois, et que seulement quelques appareils vont être utilisés à Paktika:

«L’idée est de donner aux soldats la possibilité de communiquer, même si ce n’est qu’à un niveau basique, avec le peuple afghan quand il n’y a pas d’interprète disponible.»

The Guardian souligne que si «casser les barrières et construire la confiance entre les soldats et les Afghans est un des principaux objectifs de la stratégie de contre-insurrection du pays», les soldats américains ont plutôt l’air d’êtres venus d’une autre planète avec leurs gilets pare-balles et leurs lunettes de soleil anti-débris.

Les smartphones ne combleront pas à eux seuls le gouffre culturel qui sépare le soldat américain et le villageois pachtoune, mais le nouveau programme représente un vrai progrès par rapport à la technologie utilisée jusqu’ici en Afghanistan et en Irak: le «Phrasealator» consiste en une simple liste de phrases et de mots préenregistrés et qui ne traduit pas la réponse des interlocuteurs.

Les bons interprètes sont une denrée rare dans l’armée américaine, qui doit payer des salaires importants pour attirer les Afghans qui ont les qualités linguistiques requises et sont prêts à rejoindre des patrouilles souvent prises pour cibles par les insurgés. Les meilleurs et plus fidèles des interprètes afghans se voient même proposer la nationalité américaine

Il n’y a pas que les militaires qui peuvent bénéficier d’une traduction instantanée. Google a récemment lancé la version beta d’un mode conversation pour son application Translate sur Android, rapporte le New Scientist. Elle permet aux touristes de traduire instantanément des phrases et les réponses dans plusieurs langues, dont le français, l’espagnol, l’italien ou encore l’allemand.

Photo: L'iPod d'un soldat américain accroché à sa veste, Afghanistan, le 11 juillet 2009. REUTERS / S. ZHUMATOV

Slate.fr

Newsletters

En Irlande du Nord, une mère emmène son fils se faire tirer dessus

En Irlande du Nord, une mère emmène son fils se faire tirer dessus

Dans les faits, la guerre est finie. Dans les têtes et les réflexes sociétaux, pas encore.

Au Japon, un moine en burn-out porte plainte contre ses employeurs

Au Japon, un moine en burn-out porte plainte contre ses employeurs

Le milieu bouddhiste semble lui aussi touché par le «karoshi», la mort par surmenage, connu pour faire des victimes dans le pays.

Les «hommes caïmans» de Centrafrique nourrissent les fantasmes les plus fous

Les «hommes caïmans» de Centrafrique nourrissent les fantasmes les plus fous

Sur la rivière Oubangui, qui marque la frontière naturelle entre la République centrafricaine et la République démocratique du Congo, ceux qui s’apparentent à des pêcheurs trompent le regard des badauds venus se désaltérer dans les bars du...

Newsletters