Culture

Quand le Louvre rencontre les produits Apple

Temps de lecture : 2 min

Un touriste regarde le tableau La Bataille d’Arbelles, de Charles Le Brun, comme s’il contemplait un écran d’ordinateur où une fenêtre lui suggère d’effacer l’oeuvre. Un autre semble «naviguer» dans David tuant Goliath de Daniele da Volterra en regardant son iPad. Ecouteurs aux oreilles, un troisième semble choisir ses oeuvres comme s’il choisissait un album dans la bibliothèque de son iPod... Cette série de photographies mêlant les oeuvres du musée du Louvre aux produits Apple a été imaginée par le photographe français Leo Caillard, aidé du retoucheur Antoine Mairot, pour la revue Amusement.

Elle est notamment relayée par le magazine américain Wired, à qui Leo Caillard a expliqué ses choix artistiques:

«Nous voyons des milliers d’images différentes chaque jour dans les médias, l’art, la mode, les publicités sur internet, Facebook. Le tout rassemblé sans aucune organisation. Les gens commencent à perdre leur capacité à réfléchir sur ce qu’ils regardent.»

L’article explique notamment que le jeune artiste a eu l’idée de ce concept à partir d'un constat que les amoureux des musées ne démentiront pas: celui de voir «des visiteurs regarder des chefs-d’oeuvre à raison de cinq secondes chacun, de la même façon qu’ils regardent des images sur leur mobile, avant de passer au tableau suivant».

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Photo: détail d'une des photos de la série Art Game par Leo Caillard.

Newsletters

«Madres Paralelas», amours de femmes dans un palais des glaces

«Madres Paralelas», amours de femmes dans un palais des glaces

Grâce notamment à l'interprétation toute en finesse de ses deux actrices principales, le film le plus accompli d'Almodóvar depuis une bonne décennie compose une émouvante, subtile et finalement joyeuse carte des émotions.

Sans façades ni limites: ce musée virtuel porté par la blockchain illustre l'avenir d'internet

Sans façades ni limites: ce musée virtuel porté par la blockchain illustre l'avenir d'internet

Les cerveaux derrière le musée imaginé pour héberger l'œuvre digitale de Beeple à 69 millions de dollars révèlent en exclusivité pour Slate.fr les fondations du projet qui pourrait modifier notre rapport à l'art –et l'avenir du web.

Virgil Abloh, visionnaire météorique de la mode

Virgil Abloh, visionnaire météorique de la mode

Le directeur artistique de la maison Louis Vuitton est mort à l'âge de 41 ans.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio