Monde

Des blogueurs tunisiens militants arrêtés

Temps de lecture : 2 min

Cinq blogueurs tunisiens militants pour la liberté d'expression ont été arrêtés ou ont disparu dans la même journée, le jeudi 6 janvier, rapporte Ecrans. D'après Reporters sans frontières, ils seraient interrogés par la police sur des hackings de sites gouvernementaux qui ont eu lieu ces dernières semaines, alors que le pays traverse des troubles sociaux importants depuis qu'un jeune s'est immolé par le feu, désespéré par le manque de perspectives d'avenir.

Après des manifestations et des violentes répressions, la mobilisation s'organise essentiellement sur Internet. C'est dans ces circonstances, rapporte Ecrans, que plusieurs blogueurs ont été appréhendés: l'un d'entre eux a publié son dernier tweet le 6 janvier à 13h après avoir remarqué des policiers près de chez lui. D'après sa géolocalisation, mise en ligne via Foursquare, il se trouverait dans les locaux du ministère de l'Intérieur. Le profil Facebook d'un autre blogueur a été désactivé, son blog rendu inaccessible. Un troisième a été arrêté chez ses parents, les ordinateurs de deux autres ont été saisis, et eux-mêmes se sont retrouvés au poste.

Plus de détails sur Ecrans et Reporters sans frontières

Photo: IMG_3183 / youngthousands via Flickr License CC by

Newsletters

Aux États-Unis, la guerre contre l'IVG ne fait que commencer

Aux États-Unis, la guerre contre l'IVG ne fait que commencer

Loin d'avoir mis fin à une controverse qui durait depuis près de cinquante ans, la fin du droit constitutionnel à l'avortement a accentué la polarisation politique entre États pro et anti-choix.

La visite de Nancy Pelosi à Taïwan a suscité le courroux de la Chine

La visite de Nancy Pelosi à Taïwan a suscité le courroux de la Chine

La présidente de la Chambre des représentants américains a atterri à Taipei le 3 août, lors de sa tournée asiatique. Pékin a répliqué avec des sanctions touchant l'île et les États-Unis et des manœuvres militaires.

La France révise sa stratégie en Afrique de l'Ouest pour faire face au djihadisme

La France révise sa stratégie en Afrique de l'Ouest pour faire face au djihadisme

Depuis son départ du Mali, en février, la France a perdu le centre névralgique de son dispositif militaire. Paris cherche désormais à consolider les liens avec le Niger et les pays du golfe de Guinée, où Bénin et Togo subissent de plus en plus d'attaques djihadistes.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio