Sports

Plus on fait de sport, plus on consomme d'alcool

Slate.fr, mis à jour le 06.01.2011 à 15 h 47

Quelques jours après le réveillon du Nouvel an, le sport est un moyen pour ceux qui ont bien fait la fête de déculpabiliser quant aux quantités de nourriture et d'alcool ingurgitées... Et pourtant, il n'est pas sûr que sport et alcool soient si incompatibles qu'on le croit.

Le New York Times cite deux études sur les liens entre sport et alcool, dont les résultats sont surprenants.

La première concerne des rats: des chercheurs ont séparé un groupe de rats en deux cages différentes pendant trois semaines. Dans l'une des cages, les chercheurs ont mis une roue, alors que les rats de l'autre cage ne bénéficiaient pas d'accessoires leur permettant de faire de l'activité physique. Les résultats sont étonnants, et vont à l'encontre des études précédentes qui montraient que les animaux pratiquant de l'exercice physique boivent moins que les autres. En effet, les rats qui étaient dans la cage avec la roue sont plus attirés par l'alcool que les rats sédentaires.

«Nous croyions que l'exercice physique aurait réduit l'enthousiasme des rats pour l'alcool, explique  le docteur J. Leigh Leasure, de l'université de Houston. Les résultats nous ont quelque peu surpris.»

Surprenante, cette étude n'est pourtant pas la seule à trouver un lien entre sport et alcool. Un récent sondage, publié dans l'American Journal of  Health Promotion, va dans le même sens. «Est-ce que les personnes qui consomment de l'alcool font plus d'exercice physique?» C'est à cette question, qui donne son titre à l'étude, que les auteurs du sondage ont voulu répondre. Ils ont interrogé par téléphone des centaines de milliers d'Américains sur leurs habitudes de vie et ont découvert que plus les gens boivent, plus ils font de l'exercice physique.

«La consommation d'alcool est associée à une probabilité de 10,1% plus élevée de pratiquer de l'exercice  physique, expliquent les auteurs de l'étude. Les gros buveurs font de l'exercice physique 10 minutes de plus par semaine que les buveurs modérés, et 20 minutes de plus que ceux qui ne boivent pas.»

Pourquoi? Le site américain Newser évoque plusieurs raisons possibles: la recherche d'un style de vie fort en sensations, par exemple, qu'on trouve dans le sport comme dans l'alcool. Ou peut-être que, comme l'exercice physique se pratique en groupe, les sportifs vont boire ensemble après l'effort. Et si les buveurs cherchaient tout simplement à dépenser les calories des boissons à travers l'exercice physique?

Photo: Sportsmen, away with the alcohol!, IISG via Flickr CC License by

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte