Monde

Pourquoi a-t-on tant parlé de la «mosquée de ground zero»

Temps de lecture : 2 min

Comment l’histoire de la «mosquée de ground zero» a brusquement envahi vos écrans d’ordinateur et de télévision au cours de l’été 2010 avant de disparaître tout aussi rapidement des informations internationales? C’est la question que s’est posé Justin Elliott sur le blog War Room du site américain Salon, qui souligne que la couverture médiatique n’avait que très peu à voir avec ce qu’il se passait effectivement au 49-51 Park Place à Manhattan, le lieu où doit être construit la «mosquée».

Lorsque le New York Times a publié un article en une sur le centre communautaire en décembre 2009, l’information n’a pas marqué les esprits, et le peu d’attention qu’elle a reçue était plutôt positive, même de la part de Fox News, média pro-républicain. La première vague médiatique a été déclenchée par un billet de blog parlant de «mosquée monstrueuse» et de «mort et destruction» et repris par le New York Post. De nombreux poids lourds républicains se sont alors emparés de l’histoire, jusqu’à Sarah Palin à travers son compte Twitter, qui avait demandé aux musulmans pacifiques de «réfudier». Des raccourcis ont circulé, et certains faits occultés: la mosquée n’était en fait qu’une petite partie du centre communautaire, qui n’était lui-même pas à Ground Zero, ses organisateurs sont des modérés sans aucun lien avec le terrorisme etc. Puis, à partir de fin octobre, plus rien, alors que le projet était toujours sur les rails, et que la levée de fonds continuait.

Le blog énumère dans cet article très instructif les explications possibles à une couverture qui reflétait si peu la réalité, et conclut: «En 2011, l’histoire de la “mosquée de ground zero” sera sans soute encore présente, mais surtout sur Fox News […]. Il y a peu de chances pour que quiconque d’autre y prête encore de l’attention.»

Photo: Le site du centre communautaire Park51, REUTERS/Lucas Jackson

Slate.fr

Newsletters

Les fausses statistiques de Facebook sur les vidéos ont causé des centaines de licenciements

Les fausses statistiques de Facebook sur les vidéos ont causé des centaines de licenciements

Des journalistes de The Atlantic estiment que plus de 350 journalistes ont perdu leur emploi en partie en raison des statistiques données par Facebook.

Une semaine dans le monde en 7 photos

Une semaine dans le monde en 7 photos

Bébé royal, légalisation du cannabis au Canada et «meurtre de masse» en Crimée... La semaine du 14 octobre en images. 

Au Canada, des milliers d'autochtones n'ont toujours pas l'eau potable chez eux

Au Canada, des milliers d'autochtones n'ont toujours pas l'eau potable chez eux

Pourtant, le Premier ministre Justin Trudeau s'était engagé à résoudre ce problème qui mine les réserves des Premières Nations depuis des années.

Newsletters