Life

Les concerts plus dangereux que les écouteurs pour les oreilles

Slate.fr, mis à jour le 04.01.2011 à 11 h 26

Au cours des deux dernières décennies, la perte d’audition due à l’exposition au bruit «récréatif» a augmenté chez les adolescentes et est en train de rattraper les niveaux observés chez les garçons, selon une récente étude parue dans la revue Pediatrics. Contrairement à une idée largement répandue, l’étude ne pointe pas du doigt les lecteurs MP3 et autres iPod. Selon Elisabeth Henderson de la Harvard Medical School, qui a mené l'étude, les plus grandes sources d’exposition au bruit ne sont pas les iPods et autres smartphones mais plutôt la musique dans les concerts et les boîtes de nuit, et sur certains lieux de travail où fonctionnent des machines bruyantes. Elle explique que mettre des bouchons d'oreilles peut baisser le volume d’exposition de 20 décibels et protéger ainsi les cellules auditives contre des dommages permanents:

«Les volumes de bruit dans les concerts et les boîtes de nuit sont très élevés, bien plus que les volumes habituels des lecteurs de MP3 personnels. Il est important que les adolescents réalisent que la plupart des musiciens portent des protections auditives sur scène.»

Malgré une augmentation de l’exposition à des volumes sonores élevés, l’étude montre qu’il n’y a dans l’ensemble pas de différence significative dans la perte d’audition entre les adolescents de 12 à 19 ans entre la période 1988-1994 et 2005-2006, comme le rapporte le blog Healthland du magazine américain Time.

Ces résultats viennent conforter ceux d’une autre étude menée dans les années 1990 qui avait déjà montré qu’il n’y avait pas de corrélation significative entre l’utilisation d’écouteurs et la perte de l’audition, mais que d’autres facteurs comme l’alimentation et les carences nutritionnelles pouvaient contribuer aux problèmes d’ouïe chez les jeunes.

Mais d’autres études ont montré le lien entre l’écoute d’un iPod ou d’autres lecteurs MP3 et la perte d’audition, et souligné que beaucoup d’adolescents écoutent leur musique à des volumes potentiellement dangereux pour leur santé. L’une d’entre elles conseillait d’écouter de la musique sur un lecteur avec des écouteurs au maximum 90 minutes par jour à un volume de 80%. Les experts sont particulièrement inquiets des signes de changement d’audition chez les adolescents à cause des dégâts permanents que peut occasionner une exposition excessive au bruit. Une fois que les cellules sensibles de l’oreille qui convertissent les ondes sonores en pulsations électriques sont détruites, elles ne peuvent être restaurées.

Photo: Ear/Menage a Moi via Flickr CC License by

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte