Life

Deux aristos se lancent dans le préservatif de luxe

Slate.fr, mis à jour le 03.01.2011 à 15 h 03

Si la croissance économique mondiale peine à redémarrer, le marché du luxe se porte à merveille. Deux Français, présentés comme «aristocrates» par AOL News, ont choisi d'en tirer parti en lançant une société de préservatifs haut de gamme: The Original Condom.

Selon le comte Gil de Bizemont et le Prince Charles Emmanuel de Bourbon, cofondateurs de cette société, il y a «une aspiration aux préservatifs de luxe comme il y a une demande de véhicules ou de bijoux luxueux».

S'inspirant de la joaillerie, le secret de ce préservatif réside dans un emballage très soigné. Empaqueté dans une petite boîte noire en cuir, le précieux sésame semble avoir pour principal vertu d'enlever «tout stigmate négatif» au produit selon son vice-président. Et le Comte Gil de Bizemont de renchérir: «Seriez-vous fiers d'avoir un préservatif traditionnel sur votre table quand votre maman vous rendra visite?»

Exit la vulgarité ou le côté trop clinique de certains préservatifs donc et pour ceux qui ne seraient pas encore convaincus que ces capotes sont «bien plus chics que la concurrence», le prix achèvera de les convaincre. Il faut compter 13,5 dollars (un peu plus de 10 euros) pour une boîte de trois (les six sont à 20 dollars).

Fidèle à une tradition d'évergétisme, les deux aristocrates s'engagent à ce qu'une partie des revenus récoltée par la vente de ses préservatifs soit reversée pour combattre le sida....

Photo: capture d'écran du site Original Condom

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte